Nicolas Dupont-Aignan lors de son meeting à Lyon le 8 avril 2017
©Moran Kerinec

Dupont-Aignan choisit Lyon pour son prochain Conseil National

Le Conseil National de Debout la France aura lieu à Lyon, le 3 février prochain. Nicolas Dupont-Aignan, leader du mouvement, a insisté sur sa volonté "d'éviter le prisme parisien" et souhaite que dorénavant, plus de rencontres aient lieu en province.

Selon Nicolas Dupont-Aignan, ce conseil sera structurant pour le parti. "Nous allons entre autres, établir un nouveau bureau national, et nommer un nouveau secrétariat général", indique l'ancien candidat à la présidentielle de 2017. "Le choix de Lyon a été réfléchi. C'est une ville où nous avons une très bonne équipe, et beaucoup d'adhérents", a-t-il expliqué. Dans le département, le candidat à la présidentielle de 2017 avait réalisé 4,32 % contre 3,86 % au niveau national. Mais à Lyon, il n’avait fait 2,64 %. L'homme assure avoir gagné de nombreux militants depuis la fin de la campagne 2017, portant à 20 000 le nombre total d'adhérents de son parti. Sans mentionner leur nom, il indique également que d'anciens députés LR et des élus frontistes ont rejoint son mouvement.

Wauquiez, Le Pen, Dupont-Aignan : même combat ?

Après sa défaite au second tour, et son mariage succinct avec Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan souhaite désormais "unifier la droite" et annonce "tendre la main à Laurent Wauquiez". "Wauquiez parle comme Le Pen, et on est d'accord sur 90 % des idées. Arrêtons les chamailleries, nous serons plus fort unis", a martelé Nicolas Dupont-Aignan. Une union nécessaire selon lui, pour faire face au "mirage Macron" et éviter la montée en puissance de la France Insoumise. "Si on ne fait rien, on va se retrouver avec un second tour Macron-Mélenchon aux prochaines élections", s'exclame-t-il.

à lire également
bouchons
Interpellée ce vendredi au sujet du projet de l’A45 entre Lyon et Saint-Etienne, Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a assuré que “toutes les solutions sont étudiées” au gouvernement. Sans toutefois évoquer d’alternative… 
1 commentaire
  1. Robes Pierre - 24 janvier 2018

    qui finance Dupont, Aignan, ses scores ne lui permettant pas d'espérer un dédommagement national.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut