Jean-Jack Queyranne
©Tim Douet

Queyranne : “Laurent Wauquiez s’agite, mais il est loin de la réalité”

Attaqué par Laurent Wauquiez, son futur adversaire aux élections régionales, sur sa politique en matière de formation en alternance, le président du conseil régional n’a pas hésité à contre-attaquer.

"Concernant l'apprentissage, Laurent Wauquiez s'agite, mais il est loin de la réalité. Le nombre d'apprentis est passé de 32 000 en 2004 à 40 000 en 2014, soit une hausse de 25 %. Alors que le budget est passé de 72 millions d'euros à 192 millions durant la même période", a déclaré Jean-Jack Queyranne ce jeudi, lors d’une conférence de presse sur la situation financière de la région Rhône-Alpes et sur les perspectives de la fusion Auvergne-Rhône-Alpes*.

Offensif, le président du conseil régional a engagé la bataille avec son futur adversaire : "On peut aussi parler du bilan de M. Wauquiez. Quand il était secrétaire d'Etat chargé de l'emploi, c'est-à-dire entre le 18 mars 2008 et le 13 novembre 2010, la France a perdu 42 000 alternants. Il va donc aussi falloir parler de lui et de son bilan. Ce n'est pas l'ange blanc qui arrive dans la région. En matière d'emploi, son bilan est négatif", a lancé Jean-Jack Queyranne.

Récemment, le maire du Puy-en-Velay avait proposé d'attribuer les marchés publics en fonction d'un critère portant sur le nombre d'apprentis présents dans les entreprises qui répondent aux marchés. Un coup d'épée dans l'eau, selon Jean-Jack Queyranne : "Cette clause sociale existe déjà dans les marchés publics. C'est ce que l'on appelle les critères de mieux-disant social et d'insertion. Il enfonce des portes ouvertes, mais c'est normal quand on vit loin de la région et que l'on lit des fiches écrites à Paris." Nul doute que la campagne des régionales est déjà lancée entre les deux adversaires.

* Sur l’avancée de la fusion des 2 régions selon JJ. Queyranne, lire : “La future région est sur les rails”

4 commentaires
  1. Le Petit Pop - ven 26 Juin 15 à 7 h 40

    De son passage à des ministères en passant par sa gestion du Puy en Velay (quand il est présent) ou son cumul, M. WAUQUIEZ semble décidément avoir des problèmes de mémoire...

  2. spacelex - ven 26 Juin 15 à 8 h 31

    40 000 en 2014, mais combien en 2012 ? Si je comprends bien, en 10 ans + 30% d'apprentis et + 250% de budget : l'enfer est pavé de bonnes intentions et surtout d'impôts lorsque la 'gôche' est aux manettes. Quant à résider hors de son territoire d'élection Grisounet parle sûrement en connaissance de cause ....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut