Première semaine à l’Assemblée pour les nouveaux députés du Rhône

Après un week-end de formation organisé par le parti La République En Marche (LREM), 10 députés du Rhône nouvellement élus s’apprêtent à faire leur rentrée à l’Assemblée nationale.

Ils sont 10 sur 14 à n'avoir jamais siégé dans l'hémicycle. Après avoir fêté la victoire, récupéré leur fameuse mallette du parfait petit député et s'être familiarisés avec la capitale, la semaine dernière, les nouveaux députés LREM du Rhône s'apprêtent à faire leur rentrée des classes au palais Bourbon. La 15e législature s'ouvrira officiellement mardi à 15h. Pour cette première séance plénière, les députés devront élire le président de l'Assemblée et donner le détail de leurs groupes parlementaires. Un travail déjà bien avancé ce week-end, à l'occasion du “séminaire de formation” du parti LREM.

“Séminaire de formation”

Les députés macronistes étaient réunis à Paris pour un week-end de préparation, où ils ont pu notamment écouter le Premier ministre. "La seule façon d'être à la hauteur sera de réussir, pour cela soyez soudés, mobiles, innovants", a glissé Édouard Philippe à ses troupes, dont une bonne part doit tout à l'étiquette LREM. Après une photo de famille vendredi avec les 308 élus LREM, le séminaire a été ouvert samedi matin par Jean-Paul Delevoye, qui a présidé la commission d'investiture pour LREM.

Commissions permanentes et travail parlementaire

Outre la désignation du président du futur groupe parlementaire, qui a échu à Richard Ferrand, l'objectif était d'avancer sur la constitution des commissions. Thomas Gassilloud, député de la 10e circonscription du Rhône, a ainsi pris contact avec Édouard Philippe mais aussi avec Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'État au Numérique.

La répartition des députés dans les commissions, ainsi que leurs rôles, sera connue mercredi. Les huit commissions permanentes se réuniront dès le lendemain.

Lire aussi : Qui sont les nouveaux députés du Rhône ?
à lire également
Gérard Collomb lance sa campagne des municipales 2020
Gérard Collomb est officiellement entré dans la campagne des métropolitaines ce samedi matin. Dans son discours de clôture, devant 500 personnes, à la fin d’une réunion de travail qui avait des airs de meeting, le maire de Lyon a tenté de se poser en candidat écologiste tout en rappelant sa fibre très économique.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut