ACP 8eme

Législatives 4e circonscription : Anne-Marie Pech veut "assouplir les règles d’embauche et de licenciement"

SÉRIE (4e circ./14) – Dans le cadre de la campagne des législatives, les candidats du Rhône répondent au questionnaire envoyé à tous par Lyon Capitale : quelles propositions de lois voteront-ils s'ils sont élus à l'Assemblée nationale (surtaxe Hollande de 75 % pour les plus hauts revenus, légalisation du mariage homosexuel, droit de vote des étrangers, etc) ? Quelles propositions de lois feront-ils eux-mêmes ? Aujourd'hui, Anne-Marie Pech nous répond. Elle est candidate du Parti chrétien démocrate dans la 4e circonscription du Rhône (Lyon 3e, 6e, 8e).

Lyon Capitale : Êtes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ? Et l'adoption par des couples homosexuels ?

Le mariage doit rester cette institution qui permet l’engagement réciproque d’un homme et d’une femme. Les enfants ont droit à avoir un père et une mère. Il est fondamental de maintenir la filiation fondée sur le triptyque père-mère-enfant.

Êtes-vous pour ou contre la surtaxe Hollande de 75 % pour les revenus au delà d'un million d'euros annuel ?

Avant de surtaxer les riches (mesure médiatique et avec peu de « retour financier » pour les caisses de l’Etat,) il faut assainir les flux financiers, probablement par des taxes supplémentaires.

• Souhaitez-vous une intervention de l'État pour limiter la hausse du prix de l'essence ?

Le prix actuel de l’essence est déjà fixé par l’Etat. En effet, les taxes sont nombreuses. L’Etat peut donc d’ores et déjà, décider de limiter la hausse du prix de l’essence

• Pensez-vous qu'il faille réduire l'immigration légale en France ?

Je propose une politique migratoire fondée sur le co-développement, le respect de la dignité du migrant mais aussi la prise en compte de nos capacités d’accueil (en matière d’emploi et de logement) et le respect des exigences culturelles de la France.

• Êtes vous pour créer un écart maximum de 1 à 20 maximum entre les plus bas revenus et les plus hauts revenus de la fonction publique ? Des entreprises publiques ? Des entreprises privées ?

Oui, pour tous les secteurs. C’est peut-être une bonne idée. Mais l’injustice n’est pas uniquement sur les salaires : elle est sur les « primes « (golden parachute, ...), les avantages « en nature » (logement, ...)

• Êtes vous pour ou contre le droit de vote des étrangers aux élections locales ?

Je suis pour le droit de vote des membres de l’UE aux élections locales. En effet, ce droit de vote ne peut pas être étendu à tous les étrangers car notre démocratie est basée sur l’équilibre des 2 Assemblées : Sénat et Assemblée Nationale. Les sénateurs, sont des élus locaux.

• Pensez-vous qu'il faille conserver Hadopi ?

Il faut trouver le moyen de rémunérer les personnes qui font de la création et permettre à l’internet de se développer.

• Êtes-vous pour ou contre le retour à la semaine de 5 jours à l'école ? Si oui, préférez vous que la nouvelle matinée de classe soit le mercredi ou le samedi ?

Le retour de la semaine de 4,5 jours est une bonne décision pour les enfants. Il faut laisser le choix aux établissements afin qu’ils puissent s’organiser au mieux pour leurs projets d’établissement.

• Êtes-vous pour ou contre l'encadrement des loyers ?

La question n’est pas là. La question est de construire plus de logements. Ayons une vraie politique du logement : les loyers baisseront. Par ailleurs, il est possible de généraliser la garantie des risques locatifs afin de protéger les propriétaires et permettre aux jeunes et personnes modestes de se loger.

• Êtes-vous pour ou contre l’énergie nucléaire ?

L’énergie nucléaire est nécessaire pour notre production d’énergie à un coût raisonnable pour les usagers.

• Êtes-vous pour la légalisation de l’usage de cannabis ?

Les professionnels s’accordent sur les dangers de l’usage du cannabis : accoutumance ; dépendance, risques pour la santé... Il est donc dangereux et inutile de légaliser cet usage.

• Êtes vous pour ou contre la réalisation des projets autoroutiers qui concernent l’agglomération : A45, COL, TOP ?

J’ai noté des désaccords au niveau des élus concernés, quelle que soit leur appartenance politique. Avant de prendre position, il faut un vrai schéma directeur, une vision à long terme, en tenant compte de la situation économique de la Région. Cette vision, il semble qu’il n’y en n’ait pas.

• Quels sont vos engagements personnels en matière de cumul des mandats ?

Je veux limiter le nombre de mandats successifs et instaurer une limite d’âge à la candidature afin de renouveler la dynamique politique. En ce qui concerne le « cumul » : il semble déraisonnable de cumuler plus de 2 mandats. L’élu(e) d’une commune de grande taille ou d’un EPCI doit être totalement absorbé par sa tâche ; un mandat national semble alors difficile à envisager.

Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Peut-être faut-il faire évoluer la situation en tenant compte des nouvelles fonctions créées au sein des territoires et du développement de l’intercommunalité

Quels sont vos engagements personnels en matière de transparence sur les rémunérations et les conflits d’intérêts des élus ?

Les rémunérations, indemnités, avantages en nature des élus sont déjà connus. Certaines fonctions doivent rendre inéligibles à certains mandats locaux afin de limiter les conflits d’intérêt.

• Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

La dernière loi d’envergure date de plus de 10 ans. Un aménagement de cette loi semble nécesaire (cf Rapport au Sénat de Messieurs FN Buffet et G.Labarée).

• Quels sont vos engagements personnels en matière de temps de présence à l’Assemblée nationale ?

Un député doit être présent à l’Assemblée Nationale : je serai présente.

Pensez-vous qu’il faille une loi pour réglementer cette question ?

Une loi ne me semble pas nécessaire

• Quelles propositions de loi envisagez vous de faire à l'assemblée nationale si vous êtes élu(e) ?

Afin de redonner confiance aux entreprises et qu’elles puissent créer des emplois il faut dé régulariser : abaisser les charges sur les PME et les entreprises de taille intermédiaire. Pour fluidifier le marché de l’emploi et responsabiliser ET les employeurs ET les salariés : il faut assouplir les règles d’embauche et de licenciement. Cela passe par le vote de lois adaptées.

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut