collomb

Gérard Collomb : “J’ai passé le temps d’être ministre”

Le sénateur-maire de Lyon s’est confié au magazine économique L’Expansion. Une interview dans laquelle il juge la fonction de ministre “trop éphémère” et assure qu’il ne serait intéressé que “par un poste exceptionnel”.

Un temps pressenti pour intégrer le gouvernement Valls II, et après quelques appels du pied au moment de sa constitution, Gérard Collomb assure, sur le site Internet du magazine L’Expansion, que seul un portefeuille majeur pourrait l’intéresser.

"J’ai passé le temps d’être ministre, à moins que ce ne soit à un poste exceptionnel… C’est une belle fonction, mais éphémère. Être maire permet au contraire de voir les résultats de son action", déclare-t-il.

“Le projet présidentiel du PS était irréaliste”

Questionné sur la réforme des rythmes scolaires, le sénateur-maire de Lyon estime qu’il s’agit d'"une grande difficulté pour tous les maires. On nous demande d’économiser et on impose des réformes qui entraînent des dépenses supplémentaires. Nous allons néanmoins essayer d’en tirer le meilleur possible pour les élèves".

Gérard Collomb évoque enfin son sentiment à propos de Manuel Valls, rappelant leur proximité idéologique : "Nous étions deux au bureau national à ne pas avoir voté le projet socialiste pour la présidentielle car nous le trouvions irréaliste : Manuel Valls et moi."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut