Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Meurtre de Lyon Croix-Rousse : le parquet donne des détails

Le parquet de Lyon a réagi ce mercredi dans l'affaire du meurtre de la Croix-Rousse dont la vidéo circule sur les réseaux sociaux.

Dans un communiqué, Nicolas Jacquet, le procureur de la République de Lyon a confirmé qu'une deuxième victime était présente sur la vidéo du meurtre d'un homme de 28 ans ce mardi en fin d'après-midi dans un appartement situé dans les pentes de la Croix-Rousse dans le 1er arrondissement. “La victime décédée, de nationalité algérienne, présente sur l'agglomération lyonnaise depuis au moins 3 ans, était défavorablement connue pour avoir été condamnée à plusieurs reprises pour vols aggravés et violences”, a précisé le Parquet 

Une enquête, confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon, a été ouverte “pour le chef de meurtre précédé, accompagné ou suivi d'actes de torture commis en bande organisée”. Une autopsie de la victime va avoir lieu ce mercredi. Les investigations se poursuivent activement en vue d'identifier et interpeller les auteurs de ce meurtre et retrouver la seconde victime présente sur la vidéo. 

Mardi, un homme avait contacté le 17 expliquant qu'il venait de voir une vidéo sur Facebook, montrant un de ses amis être poignardé et décéder. Sur place, les secours ont découvert la victime décédée allongée sur le sol pieds et poings liés avec huit plaies visibles sur son dos. 

Lyon  : le meurtre de la Croix-Rousse filmé sur Facebook

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut