Salsa piquante au théâtre antique de Fourvière

À la fois populaire et pointue, la nuit “New York latino” à Fourvière s’annonce comme le rendez-vous le plus chaud du mois de juin.

Nées dans les Caraïbes, la salsa et autres émulsions latines ont vite trouvé un nouveau berceau à New York. Terre d’accueil, capitale du brassage culturel, la Grosse Pomme est depuis longtemps un haut lieu du son latino et abrite quelques-uns des orchestres les plus torrides de par le continent.

La preuve avec le Spanish Harlem Orchestra, porte-flambeau canal historique de la communauté latino de Manhattan. L’orchestre sérénissime accompagnant jadis le chanteur panaméen Rubén Blades est toujours sur pied et n’a rien perdu de sa sagacité à l’heure de mettre le feu aux postérieurs du monde entier.

Également au programme, le guitariste Marc Ribot, véritable “passeur” par ses collaborations tous azimuts (John Zorn, Tom Waits, Elvis Costello...), viendra défendre l’héritage de La Havane en compagnie de son gang, Los Cubanos Postizos, un orchestre à la hauteur de son talent de soliste sensationnel et singulier qui l’impose comme l’une des plus fines gâchettes de la guitare dans le monde.

Last but not least, le public se réjouira du grand retour de Kid Creole & The Coconuts, redoutable ambassadeur d’une musique caribéenne quelque part entre la salsa, la soul et une variété jazzy à souhait. Une véritable revue portée par l’éminence charismatique d’August Darnell (aka Kid Creole, dieu-crooner prêt à tout emballer, doublé d’un showman né) qui, du veston parfaitement ajusté au chapeau tombant négligemment sur le côté, sans oublier une voix de velours et une verve pimentée, ravit toujours autant le public aussitôt désarmé.

-----

Nuit New York latino. Ce dimanche 16 juin, à 19h30, au théâtre antique. Nuits de Fourvière 2013.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut