LA NOUVELLE ALICE AU PAYS DES MERVEILLES

Christiane Millet déploie l'imagination d'Alice en solitaire. Tantôt petite fille intrépide, animal ou narratrice, la comédienne se démultiplie sur fond d'images oniriques. Elle nous emmène au Pays des Merveilles dans un décor en forme de maison de poupée géante tapissée par une nature mouvante. La célèbre petite aventurière du conte surréaliste de Lewis Caroll se livre dans une nouvelle version. Le metteur en scène Laurent Pelly fait le pari de rendre la vedette au texte de l'auteur anglais surtout connu par l'adaptation qu'en a fait Walt Disney. Retraduit pour cette création par Agathe Mélinand, les mots de Lewis Caroll sont le personnage principal de ce spectacle. "On a essayé de coller au plus près de la langue mais d'une manière plus simple que la traduction de 1972. Le lapin de la cour et le petit lézard ouvrier ne parle pas de la même manière. On a voulu mettre en valeur ces variations." explique Agathe Mélinand. Friand d'oeuvres massives, il a choisit ici de restituer sa version du rêve d'Alice. Invitation dans le labyrinthe de l'imagination, ce conte sur l'enfance, ses peurs et ses révoltes parle tant aux petits qu'aux grands.

Tout public à partir de 10 ans. Les Aventures d'Alice aux Pays des Merveilles. Jusqu'au 26 mai 2007 au Théâtre des Célestins.
4 rue C. Dullin, Lyon 2e
04 72 77 40 00

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut