Gulliver Thaumatrope Lilliputiens
© Cie Le Thaumatrope

Gulliver et les Lilliputiens derrière la vitre

Karim Bel Kacem et sa compagnie Le Thaumatrope nous invitent à une véritable expérience sensorielle sur les pas du héros de Jonathan Swift.

Gulliver, par la compagnie Thaumatrope © Cie Le Thaumatrope

© Cie Le Thaumatrope
Gulliver, par la compagnie Thaumatrope.

Adapté des Voyages de Gulliver, le spectacle proposé cette semaine aux Ateliers permet aux jeunes et moins jeunes spectateurs de suivre les pérégrinations du héros de Swift à travers les fenêtres de sa propre chambre.

50 Lilliputiens dans une boîte

Le dispositif scénique installé par le metteur en scène Karim Bel Kacem est en effet peu courant : les trois acteurs (et cinquante figurines miniatures) sont enfermés dans une sorte de “boîte à jouer” et les spectateurs, à l’extérieur, les observent à travers des vitres sans tain. Quant à l’univers sonore sophistiqué créé par la compagnie Le Thaumatrope, il nous parvient via le casque dont chaque spectateur est muni.

Jeunes spectateurs de Gulliver © Cie Le Thaumatrope

© Cie Le Thaumatrope
Jeunes spectateurs de Gulliver.

Une belle façon de (re)découvrir le monde microscopique imaginé par Jonathan Swift en 1721 et le fameux périple durant lequel Gulliver se heurte à l’incompréhension du langage des Lilliputiens.

Gulliver – Spectacle à voir dès 8 ans. Mercredi 13 mai à 15h, jeudi 14 à 14h30, vendredi 15 à 19h et samedi 16 à 17h et 19h, aux Ateliers, Lyon 2e.
Ce spectacle est joué en alternance avec B.L.A.S.T.E.D de Sarah Kane, dans le même dispositif scénique.

à lire également
Inflammation du verbe vivre, de Wajdi Mouawad (photo de répétition) © Pascal Gely
Habitué de la scène du TNP, Wajdi Mouawad revient à Villeurbanne avec une nouvelle pièce, dont il signe l’écriture, l’interprétation et la mise en scène, Inflammation du verbe vivre.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut