BD de Noël : Le bleu est une couleur chaude

À l’approche des fêtes, Lyon Capitale vous propose chaque jour jusqu’à Noël sa sélection dans les vitrines des libraires. Aujourd’hui, la BD à l’origine du film La Vie d’Adèle, parce qu’on ne s’en lasse pas.

Avant d’être une Palme d’or et une polémique cinématographique, La Vie d’Adèle était surtout une somptueuse bande dessinée, sous le titre Le bleu est une couleur chaude.

Scénarisée et dessinée par Julie Maroh, la BD évite habilement les clichés, tout en touchant profondément son lecteur, avec finesse et intelligence.

On est loin du film d’Abdellatif Kechiche, qui n’hésite pas à tout montrer quitte à tomber dans le gratuit. Le bleu est une couleur chaude marque les esprits et touche en plein cœur.

---

Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh, éd. Glénat, 156 pages, 17,50 euros. Première édition mars 2010.

-----

Cet article est extrait du cahier Culture de Lyon Capitale n°728 (décembre 2013).

Lire aussi : notre critique, illustrée de planches de la BD, parue à l’occasion du festival de Cannes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut