Police © Tim Douet

Vols à l'arrachée à Lyon : attention à la technique de ces trois jeunes

Deux adolescents et une jeune femme utilisaient une technique étonnante pour voler les bijoux des passants. Tous trois ont été interpellés les 3 et 4 septembre dernier dans le 8e arrondissement de Lyon.

Leur technique était bien rodée. Trois jeunes – dont deux mineurs – ont été interpellés les 3 et 4 septembre dans le 8e arrondissement de Lyon suite à une plainte. Le trio avait mis au point un stratagème étonnant pour détrousser les badauds. La jeune femme de 19 ans abordait des passants dans la rue puis prétendait que ceux-ci l’avaient insultée. Ses deux complices, deux mineurs non accompagnés de 15 et 16 ans, se jetaient alors sur leurs victimes, au motif de réclamer quelques explications. Ils en profitaient pour les immobiliser et subtiliser leurs bijoux. D’après les enquêteurs de la Sûreté départementale, le trio n’en était pas à son coup d’essai. Deux jeunes hommes s’étaient déjà vus délestés de leurs colliers les 21 et 27 août dernier.

Après une garde-à-vue, la jeune femme a été laissée libre. Quant aux mineurs, ils ont été présentés au Parquet le 5 septembre et laissés libre en attendant les conclusions de l’enquête.

6 commentaires
  1. Modéré
    JANUS - 7 septembre 2020

    Comme un vol de colombes, nous nous associons à des peuples qui nous haïssent !

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      Abolition_de_la_monnaie - 7 septembre 2020

      Mais non ils ne nous haïssent pas, ils s'adaptent à un monde violent où "le vol" est le principe fondateur. N'oubliez pas : la France est le 3ème producteur mondial d'armements.
      "Vendre la mort", c'est "nos emplois, nos taxes, nos services publics" ! 🙂
      Et vive le fric.

      1. Signaler un commentaire inapproprié
        JANUS - 15 septembre 2020

        Abolition a trouver sa solution dogmatique....en vélo jusqu'à son domicile !

  2. Signaler un commentaire inapproprié
    paddy01 - 7 septembre 2020

    Tous les 3 ont été laissés libres.
    Donc, pas la peine de les arrêter.
    Pas belle la vie en France?

  3. Signaler un commentaire inapproprié
    Georges Marchais - 7 septembre 2020

    femme laissée libres les garçons en prison. pff

  4. Signaler un commentaire inapproprié
    JANUS - 15 septembre 2020

    Cela rappel, l'appât dans une autre affaire sordide !

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut