cantine cuisine centrale préparation

Villeurbanne : le maire remet en place un service de restauration

Malgré les propositions de la mairie, les agents des cantines de Villeurbanne ont encore voté la reconduction du préavis de grève. Le mouvement social dure depuis neuf semaines et le maire, Jean-Paul Bret, a décidé de remettre en place un service de restauration à partir de jeudi 26 mai, "même dans des conditions difficiles".

Le personnel des cantines de Villeurbanne est désormais en grève depuis neuf semaines. Ce mardi matin, la CGT et le personnel se sont réunis et ont une nouvelle fois voté, à 120 voix sur 195, la reconduction du préavis de grève jusqu’au 5 juillet. La Ville a déjà promis de répondre à l’ensemble des revendications des grévistes et a même menacé de revenir sur ses engagements concernant les hausses des salaires si la grève ne s’arrêtait pas. "Nous avons été plus loin que ce que nous avions prévu à la base. Dans le contexte de budget restreint, on ne peut pas faire plus. En plus la grève nous coûte cher et il ne faut pas l’oublier", nous expliquait Damien Berthillier, adjoint au maire en charge des questions d’éducation, le 18 mai dernier.

La CGT et le personnel de cantine refusent toujours l’instauration d’un délai de prévenance. Il les obligerait à donner plus tôt leur préavis de grève afin de permettre à la mairie de prévenir les parents des enfants mangeant dans les restaurants scolaires. Pourtant, la mairie raconte que la CGT s’était engagée, par écrit le 12 mai dernier, "à travailler avec l’administration dans le sens d’une issue favorable à la mise en place de ce délai de prévenance dans le cadre d’un protocole…". Et ce, "dans un souci de responsabilité, concernant ce mouvement et ses impacts sur le service public".

Six restaurants scolaires vont rouvrir

Pour Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, le plus urgent reste la situation des enfants. Il a donc prévu de remettre en place un service de restauration, "même dans des conditions difficiles". A partir de jeudi 26 mai, six restaurants scolaires devraient donc être ouverts, dans les écoles élémentaires Renan A et B, les écoles maternelles et élémentaires Jules-Guesde, Lazare-Goujon, Jean-Jaurès, Léon-Jouhaux et l’école maternelle François-Truffaut. Dans les autres cantines scolaires, des repas froids seront préparés par la cantine centrale et servis aux enfants.

Faire défiler vers le haut