Vers des reconfinements partiels le week-end : où en sont Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes ? (graphique)

Le nombre de malades hospitalisés à cause de la Covid-19 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes poursuit sa baisse tandis que le taux d'incidence reste plutôt stable. 

Le gouvernement a annoncé ce lundi la mise en place d'un confinement le week-end dans les Alpes-Maritimes ou la pression épidémique est particulièrement forte puisque le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas pour 100 000 habitants, a atteint 588.

À titre de comparaison, ce taux est de 182,6 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et de 216,1 dans le département du Rhône. Si ces chiffres étaient amenés à augmenter, des mesures similaires à celles de la région niçoise pourraient aussi être prises dans le département. 

Dans les hôpitaux, le nombre de malades pris en charge dans la région est lui toujours en baisse. 3442 malades du Cvoid-19 sont pris en charge ce lundi . Ils étaient 3859 au début du mois et 4140 le 1er janvier dernier. Du côté des services de réanimation, la pression ne bouge plus vraiment depuis quelques semaines. 416 personnes étaient hospitalisées hier en soins intensifs à cause de la Covid-19. Ils étaient 429 le 1er février et 388 le 1er janvier. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut