© Tim Douet_0008

Une nouvelle grève TCL prévue lundi sur l'ensemble du réseau de bus

Une nouvelle grève des conducteurs TCL s'organise pour le lundi 20 septembre. Elle touchera la totalité du réseau de bus de la Métropole.

Déjà mobilisés lundi 13 septembre pour dénoncer une hausse de l’insécurité et des conditions de travail qui se dégradent, les chauffeurs de bus TCL confirment qu’un nouveau mouvement s’organise pour lundi 20 septembre. Si les chauffeurs ont l’intention de mettre en exergue les mêmes revendications, cette nouvelle grève va toucher l’ensemble du réseau de la Métropole de Lyon. Le 13 septembre, trois dépôts seulement étaient concernés.

Les conducteurs de métro et de tram en passe de rejoindre le mouvement

« Cette fois-ci, on veut faire en sorte d’être rejoint par plus de monde, explique Christophe, conducteur receveur sur le dépôt de Perrache depuis 12 ans. Ces derniers jours, on a échangé avec les conducteurs de métro et de tramways pour avoir plus d’impact. Il y a déjà une partie des contrôleurs qui sera avec nous ». Pour rappel, c’est un incident survenu le 1er septembre dernier sur la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon qui avait mis le feu aux poudres. Un chauffeur de bus, qui n’était même pas en service, avait essuyé plusieurs coups de feu alors qu’il était à l’intérieur de son bus. "Tout ça, c’est notre quotidien. On est le premier rempart entre notre direction et les usagers, et quand quelqu’un veut se défouler sur un bus, c’est le chauffeur qui prend et personne d’autre", racontait un gréviste présent au dépôt de Vaise lundi 13 septembre.

Certains grévistes rejoindront le mouvement aux heures de pointe seulement, quand d’autres resteront mobilisés toute la journée. Un rassemblement est même prévu, en milieu de matinée, devant le siège de l’exploitant du réseau TCL Kéolis.

En début de semaine, Lyon Capitale s'est rendu sur place pour rencontrer les manifestants. Un reportage à lire ici : Grève des conducteurs TCL : reportage à Lyon, environ 250 personnes mobilisées et des dizaines de lignes perturbées

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut