Laurent Ballesta – phoque de Weddell

Une exposition photo devant l'hôtel de Ville de Lyon pour sensibiliser au réchauffement climatique

Comme une vingtaine d'autres villes en France, Lyon accueille cet été les photographies de Vincent Munier et Laurent Ballesta à l'occasion de l'Eté Polaire.

A l'occasion des 60 ans du traité de l'Antarctique, et pour l'évènement "Eté polaire", l'hôtel de Ville de Lyon se parera ses grilles de deux photographies exceptionnelles (sur 50 dispersées dans 25 villes françaises) sur l'écosystème de la banquise pendant tout l'été.

Deux photographes se sont pliés à l'exercice : Vincent Munier et Laurent Ballesta, le premier immortalisant les écosystèmes sur la glace, le second, en dessous, par effet de complémentarité. Les deux hommes avaient déjà publié un ouvrage photo (Adélie, terre et mer) et documentaire sur l'Antarctique.

L'objectif de cette exposition temporaire est de sensibiliser les populations sur les effets globaux du changement climatique.

Montrer les effets du réchauffement climatique par des représentations des deux pôles permet, en effet, de les rendre plus consistants et impactants. La banquise fond de plus en plus rapidement (pour vous en rendre compte, vous pouvez utiliser l'outil Timelapse de Google earth), et sa biodiversité -représentée par cette série de photos- est par conséquent menacée. Les records de chaleur au Canada (49,5°c dans le village de Lytton) ou en Arctique (plus de 35°c) sont également des exemples parlants.

Cependant, comme souhaite le souligner cette exposition, il n'est nul besoin de parcourir des milliers de kilomètres pour comprendre l'impact du réchauffement climatique : canicules, sécheresses ou  fluctuations extrêmes de températures, sont devenus désormais choses courantes à Lyon. De même voit-on le niveau du Rhône et de la Saône baisser d'année en année.

"Ces photos animalières donnent du sens au changement climatique, qui n'est pas seulement une question abstraite, scientifique et technique", explique ainsi Sylvain Godinot, adjoint au Maire en charge de la transition écologique et du patrimoine.

L'Eté polaire et le traité de l'Antarctique

Cette exposition se prête à deux occasions. La première est "l'Eté polaire" : organisé entre le 10 juin et le 10 octobre dans toute la France, il se caractérisera par une centaine de rendez-vous géopolitiques, culturels, scientifiques ou éducatifs.

La seconde est le soixantième anniversaire du traité de l'Antarctique. Celui-ci a été ratifié par douze pays dont la France en 1959 avant d'entrer en vigueur le 23 juin 1961. Il assure, entre autre, le caractère pacifique du pôle sud qui ne pourra jamais ni faire objet d'une quelconque revendication territoriale ni être le théâtre d'un différend international. Les essais nucléaires y sont également interdits.

Une réunion consultative entre les Etats signataires est organisée chaque année (la RCTA). A ce titre, cette année, la 43e RCTA fut organisée par la France et s'est déroulée à Paris du 14 au 24 juin 2021.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut