UFC-Que choisir épingle la qualité des TER en Rhône-Alpes

L'association de consommateurs évoque des trains peu ponctuels et un service cher au regard de la prestation.

Retards, annulations, arrêts supprimés… nombreux sont les petits désagréments que rencontrent les rhonalpins qui empruntent les TER quotidiennement. A tel point que l'UFC-Que choisir appelle les usagers à une grande mobilisation via une pétition "Payons en fonction de la qualité" et une application gratuite pour smartphones "anti-retards". Selon une enquête de l'association de défense des consommateurs, alors que la région Rhône-Alpes est la première de France en termes de fréquentation, elle se classe à la 17e place en ce qui concerne la ponctualité de ses trains. "Seulement" 86,7 % d'entre eux respectent les horaires contre 89,5 % en moyenne nationale. Des résultats qui pourraient être encore plus sévères puisque l'étude ne prend en compte que les retards supérieurs à 6 minutes et les trains annulés la veille du départ avant 16h.

Sur les dix dernières années, le taux de ponctualité des transports régionaux s'est considérablement dégradé (-1,7 %). Un mauvais résultat que l'UFC-Que choisir juge "injustifiable" au vu des investissements dans le TER du conseil régional (862 millions d’euros depuis 2004).

Et l'association de prendre en exemple l'Allemagne et son marché ferroviaire comparable à la France et où le taux de ponctualité est de 95 %. Or, si outre-Rhin le coût d'exploitation d'un train est de 14,3euros du train/km, en France, il est de 22 euros du train/km, en augmentation de 87 % sur les dix dernières années.

1 commentaire
  1. jakyback - ven 12 Juin 15 à 12 h 48

    Etant utilisateur du TER Lyon - Macon, je serai curieux de voir les chiffres sur le retard pour les trains quittant part dieu entre 17h - 18h30...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut