Trottinette Lime

Trottinettes : à Lyon, Sophie Cluzel appelle à plus de “citoyenneté”

Ce vendredi Sophie Cluzel, la secrétaire d’État en charge des personnes handicapées, était à Lyon pour visiter le restaurant inter administratif (RIL) où sont menées des actions d’insertion professionnelle et sociale pour travailleurs handicapés. La ministre y a “appelé à la citoyenneté” pour les utilisateurs de deux roues en libre service.

Les services de location de trottinettes électriques, de vélo, de scooters se multiplient dans les rues de Lyon, mais aussi partout en France. Ici, les associations de personnes aveugles et malvoyantes ont tiré la sonnette d’alarme sur les problèmes que ces deux roues engendrent dans leurs déplacements. Quelle réponse pouvez-vous leur apporter ? 

La première solution, c’est de mobiliser la citoyenneté des habitants, tout simplement, ne pas laisser traîner ces trottinettes au milieu du trottoir parce que c’est une catastrophe en effet pour les personnes aveugles, ou même les personnes âgées, donc ça, c’est un appel à la citoyenneté, pensez un petit peu lorsque vous posez votre trottinette à savoir si elle gêne quelqu’un ou pas. Ça serait déjà un premier geste citoyen à faire, c’est le même geste citoyen de ne pas se garer sur une place pour personnes à mobilités réduites. Après je travaille avec des associations, de personnes malvoyantes pour savoir comment on pourrait “resonoriser”, tout ce qui est électrique. C’est aussi une réalité sur les voitures électriques, c’est très dangereux, il y a des groupes de travail qui réfléchissent là-dessus.

Est-ce qu’il y a un projet de loi qui est prévu à ce sujet ? 

Non, on n’est pas encore dans un projet de loi quelconque, on est justement en train de trouver des solutions innovantes, on est plus dans de la technologie innovante que dans des projets de loi. La citoyenneté, ça ne se décrète pas, ça se vit au quotidien. Réfléchissez quand vous déposez une trottinette en plein milieu d’un trottoir, les conséquences que ça pourrait avoir, pour votre grand-mère, qui ne voit pas bien, mais aussi pour la personne aveugle, ou la personne avec une poussette qui ne peut pas passer, et qui est obligée d’abandonner ses enfants pour déplacer la trottinette. C’est un geste citoyen.

Lyon  : les trottinettes électriques, véritable problème pour les aveugles

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut