Sur la nécessité de créer un Cours d'Education à la Précarité dès le Préparatoire

voilà donc pourquoi, je vais m'empresser de le faire.

Pour y avoir eu un parcours chaotique, j'ai longuement réfléchi à l'éducation nationale et ce qui n'y tournait pas rond, et j'en suis venu à la conclusion qu'on pouvait leur inculquer ce qu'on voulait aux mômes, de la façon qu'on voulait... avec ou sans salutation du prof, avec ou sans Marseillaise, avec ou sans uniforme... ça changerait rien au fond du problème ! !... Parce que là où ça merde, c'est rapport au fait qu'on peut pas lutter devant les cruelles réalités d'une situation économique problématique ! !... On peut rien reprocher aux profs qui se donnent du mal, font ce qu'ils peuvent, dans des conditions et pour des salaires pas à la hauteur de ce qu'ils devraient être ! !... Le truc, c'est comment expliquer à un môme qui voit son père gagner le même salaire de misère après 30 ans de labeur, son frère au chômage après avoir fait de longues études, qu'il a intérêt à bosser à l'école ? !

Partant de ce constat et sans céder à la sinistrose, je crois que le mieux c'est de la jouer franc jeu, de pas leur mentir ! !... Et si j'avais été convié à faire partie du groupe d'experts de la commission de réflexion sur la réforme de l'éducation, j'aurais proposé la création d'un Cours d'Education à la Précarité dès le C.P ! !... Et où, dès 6 ans, on leur enseignerait le chômage et ses démarches administratives, les droits et les devoirs que ça génère, et le quotidien d'un travailleur pauvre ! !... Parce qu'à un âge où les gosses ont tendance à rêvasser et s'imaginent en super héros, pilote d'avion, ou footballeur professionnel, je pense qu'il serait bon de les ramener à la raison et de pas les laisser divaguer ! !... Plus on retarde l'exposition de la réalité, plus dures sont les chutes et les désillusions ! !

Moi, par ex, mon petit cousin de 6 ans, je perds pas une occasion de lui rappeler que les caisses de l'Etat sont vides, que la France est endettée jusqu'au cou, qu'y aura pas de tune pour payer sa retraite, que le chômage frôle 40 % dans certains quartiers, et que même en travaillant dur, en touchant le SMIC tu peux pas t'en sortir ! !... Qu'en gros, son avenir s'annonce merdique ! !... Bien sûr, on peut m'imputer le fait que je risque de finir par le traumatiser ce pauvre gosse, alors que je ne fais que le préparer à la vie ! !
Et j'aimerais bien qu'un pédopsychiatre me dise ce qui est pire... de le laisser croire à des chimères ou d'lui inculquer très tôt valeur travail et facteur chômage ? !... Qu'ils démentent ceux qui insinuent, comme quoi, le gamin depuis qu'il me fréquente il aurait des pulsions suicidaires... mort de rire... comme si à son âge on pouvait avoir envie de s'foutre en l'air ! !... Même si d'un certain point d'vue, c'est humain qu'avec ce genre de perspectives, on finisse par se dire qu'y aurait mieux valu ne pas naître ! !... Et en poussant cette logique à fond, certains pourraient être tentés de dire que c'est peut-être pas plus mal de se flinguer à 6 piges, plutôt qu'à 49, après des années de précarité, de privation, l'alcool, un divorce, des gosses qui vous adressent plus la parole, un petit-fils vu qu'en photo, et un début de cirrhose ! !... C'est sans doute pas une solution, mais ça lui épargnera quand même 40 ans de souffrances au môme ! !... D'autant plus cruelles s'il sait pas à quoi s'attendre, s'il y débarque tout plein de confiance et d'insouciance, dans la vie ! !

Voilà pourquoi la création d'un Cours d'Education à la Précarité dès le préparatoire est une nécessité... vu comme ça va, les choses ne risquent que d'empirer... et à défaut de pouvoir trouver des solutions, au moins faire en sorte d'en préparer psychologiquement les futures victimes ! !... Qu'si on a pas été foutu de leur laisser la planète dans l'état qu'on l'a trouvée et dans une situation de salubrité acceptable, avoir au moins la décence de reconnaître nos erreurs et colmater quelques unes des brèches qu'on a créées ! !
Perso, j'rate pas une occaz' de lui dire à mon cousin que son avenir s'annonce merdique, qu'il peut faire ce qu'il veut il s'en sortira pas, il est foutu, fait partie d'une génération sacrifiée... alors j'suis peut-être pas prof de précarité, mais j'crois pas que mes Conseils lui seront inutiles... perso, c'est une matière qui aurait pu me rendre service.

Mickaël Soler, un type qui ne vous veut pas forcément que du bien.

Qui est Mickaël Soler ?

Mickaël Soler ecrivainternet

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut