GYM LC2

Squat brûlé de Vaulx-en-Velin : le maire laisse ouvert le gymnase tout le week-end

Après l'incendie de jeudi soir qui a fortement endommagée l'ancienne usine désaffectée de la rue catupolan à Vaulx-en-Velin - le lieu servait de squat à 140 Roms en début de semaine -, le maire Bernard Genin a décidé de laisser ouvert le gymnase mis à disposition des familles tout le week-end, jusqu'à lundi. 17 personnes ont été relogées par la préfecture. Explications.

"Interdiction de passer, danger de mort", le message inscrit sur les barrières qui ferment désormais l'accès au squat de la rue Catupolan à Vaulx-en-Velin, devant les locaux de l'ancienne usine APMG, ne peut pas être plus clair. Les pompiers intervenus dans la nuit de jeudi à vendredi pour éteindre l'incendie qui a ravagé les lieux indiquaient vendredi matin que le bâtiment avait été "grandement endommagé" par les flammes. Et pour cause, un militant du mal logement nous précisait que le lieu était occupé par de multiples cabanes réalisées en carton, avec des palettes... Des poêles au gaz, au fioul et des cheminées improvisées à proximité servant de système de chauffage au "140 personnes recensées en début de semaine" selon le maire de la commune, le communiste Bernard Genin. Toutes originaires de Roumanie et qui ont été évacuées par les pompiers, une partie d'entre-elles "celles qui avaient reçues des OQTF durant la semaine" n'ont pas attendues l'arrivée de la police. Elles ont pris la poudre d'escampette avant l'arrivée des secours à 1 heure du matin, selon les témoins. Toutes n'ont pas pu prendre leurs affaires à l'intérieur du squat.

"Des enfants assis sur le trottoir à 1 heure du matin"

Et devant la situation, "des enfants assis sur le trottoir à 1 heure du matin", le maire a mis à disposition un gymnase à proximité. 92 personnes y ont été accueillies toute la journée de ce vendredi, certains y ont laissé jouer leurs enfants pendant qu'ils allaient faire la manche "pour manger". Pendant ce temps, des membres de l'association Médecins du Monde venaient en aide aux malades de la communauté, des personnes atteintes de diabète qui avaient laissé leur insuline rue Catupolan notamment selon les bénévoles.

Finalement, à 17 heures, à force de démarches de la mairie, de Médecins du Monde et de la Maison du Rhône du 2e arrondissement, la préfecture décidait de reloger 17 personnes à l'hôtel pour cinq nuit. Trois familles jugées "prioritaires", "l'une avec de nombreux enfants en bas âge, l'autre avec un bébé de sept jours, la dernière avec un enfant de six mois" précisait-on au cabinet du maire de Vaulx-en-Velin. Les autres seront logés dans le gymnase tout le week-end jusqu'à lundi. Le maire, Bernard Genin, en a décidé ainsi.

à lire également
La Duchère © tim douet_006
Selon le fournisseur d'énergie Dalkia, 1 630 logements ont pu avoir du chauffage et de l'eau chaude ce samedi soir. Mais la fuite à l'origine de l'interruption du réseau pour 2 000 logements à La Duchère dans le 9e arrondissement de Lyon n'a toujours pas été localisée. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut