Shimon Peres inaugure à Lyon, le centre culturel Juif

Quand, en plus, il fait le déplacement à Lyon, ça tourne à l'extraordinaire. Mais en pleine campagne électorale, cette visite pourrait presque passer inaperçue. Le chef d'Etat israélien va pourtant rentrer de plein pied dans l'histoire lyonnaise en inaugurant l'Espace Hillel, autrement dit, le centre culturel régional juif. Avec ses 1700 m2 sur 4 étages, son auditorium de 240 places, sa salle d'exposition et sa cafétéria, il deviendra le plus grand centre culturel juif de France. L'Espace Hillel abritera aussi le siège des principales organisations juives dont le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) et le Fonds Social Juif Unifié (FSJU). C'est d'ailleurs à l'initiative du FSJU que l'on doit ce lieu d'échange culturel. "Depuis la fermeture de la Maison communautaire de la Guillotière, il y a 32 ans, les Juifs n'avaient plus de lieu pour leur culture, explique la présidente régionale du FSJU, Janine Mayer. Le centre Hillel sera donc d'abord le lieu de convergence de tous les Juifs de la région, mais aussi de rayonnement et d'échange culturel. Enfin, il permettra la collecte de mémoire des Juifs venus des pays arabes, de Pologne ou d'autres pays européens".

Michel Barnier fait le guide
François Fillon ne pouvait pas, alors c'est le ministre de l'agriculture qui s'y colle. Selon son cabinet, il présente le double avantage de bien connaître Shimon Peres (du temps où ils étaient tous les deux ministres des affaires étrangères) et d'être un élu régional (son fief étant la Savoie). Ainsi, même si la visite du chef de l'Etat n'a rien à voir avec les affaires agricoles, Michel Barnier fera visiter à 11h le Centre d'histoire et de la résistance (CHRD), puis il assistera à l'inauguration de l'Espace Hillel à 12h15 avant d'offrir à son hôte un déjeuner à la préfecture, payé par le ministère.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut