Rhône : des élèves de 3e sans affectation pour l'année prochaine

Pour 29 élèves du collège Henri Barbusse, l'avenir est incertain. Ces élèves de troisième n'ont pas eu de places en filière professionnelle.

L'alerte est donnée par les organisations syndicales du collège Henri Barbusse : 29 élèves n'ont pas de solution pour l'année prochaine. Ces troisièmes ont demandé une voie CAP ou seconde professionnelle, mais après les résultats de l'algorithme Affelnet le 29 juin dernier, ils n'ont pas eu de place. Les organisations syndicales CNT, SNES et SUD pointe du doigt les méthodes des derniers gouvernements qui "mettent en avant la nécessité de développer l'apprentissage, alors que les patrons ne souhaitent pas prendre en apprentissage des jeunes de 15 ans". De fait, il n'y aurait pas de création de places dans les filières professionnelles publiques : "Les seules solutions qui sont alors proposées aux élèves sont de s'orienter vers le privé, situation aberrante pour des personnels soucieux de maintenir le service public d'éducation", selon les syndicats.

De son côté, le rectorat explique que "l'acceptation dépend de la compétence de chaque élève d'abord. Pour les filières en tension, s'il y a peu de places c'est parce que ce n'est pas pertinent de créer des places s'il n'y a pas de possibilités de poursuites d'études ou beaucoup de débouchés derrière". Mais beaucoup d'élèves attendent encore une affectation et la situation est décrite par les syndicats comme "inédite".

à lire également
Dessin sur le thème des devoirs à la maison © Isacile
“Tu as fait tes devoirs ?” Chaque soir, c’est la même histoire. Les enfants rentrent à la maison avec leur travail scolaire à faire, ce qui crée dans certaines familles de multiples tensions, voire des conflits… Quelle doit être la place du parent dans ce rituel ? Comment faire pour que les devoirs ne se transforment pas en cauchemar ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut