David Metaxas © tim douet_0075
© Tim douet

Quatre enquêtes planent sur David Metaxas

Après sa mise en examen pour recel de violation de secret professionnel dans l'affaire Neyret, les ennuis de l'avocat pénaliste ne s'arrêtent pas à ce seul dossier. Trois autres enquêtes sont actuellement conduites à l'encontre de David Metaxas, dont une pour exercice illégal de la profession d'avocat.

"La montagne accouche d'une souris", a déclaré à l'AFP Alain Jakubowicz, défenseur de David Metaxas en évocation de la faiblesse de l'inculpation du médiatique avocat dans l'affaire Neyret : "recel de violation de secret professionnel". Qualification pénale jugée "dérisoire" par Me Jakubowicz. Mais l'enquête judiciaire qui vise l'ancien numéro 2 de la PJ de Lyon, dans laquelle David Metaxas a été mis en examen jeudi 22 mars, n'est pas l'unique dossier inquiétant pour le jeune avocat ambitieux de 35 ans. Car David Metaxas est visé par deux enquêtes disciplinaires et deux affaires judiciaires. Quatre dossiers qui n'ont rien à voir les uns avec les autres.

Une double enquête déontologique est en effet actuellement en cours suite à des plaintes de certains de ses confrères. Détesté par un barreau trop souvent conservateur dans ses pratiques, David Metaxas dérange assurément. Mais ses méthodes n'ont cessé d'interroger. Il est entré en conflit avec de nombreux avocats, leur disputant des clients parfois de façon outrancière. Ces enquêtes disciplinaires apparaissent comme un gâchis, tant le barreau aurait pu intervenir bien plus tôt pour prévenir les écarts de Me Metaxas.

Mais, outre le dossier Neyret, une autre enquête judiciaire est actuellement en cours à Lyon à l'encontre de l'avocat. Suite à un signalement au parquet réalisé par un juge d'instruction, une enquête a été ouverte pour exercice illégal de la profession d'avocat. Comment une telle enquête peut-elle exister alors que David Metaxas est bel et bien avocat ? Selon nos informations, il semble que l'une de ses collaboratrices soit intervenue dans un dossier alors qu'elle n'a pas le titre requis. L'enquête devra dire si cette intrusion a été opérée à l'insu ou avec le consentement de David Metaxas.

L'"avocat du milieu" a repris son activité professionnelle le lendemain de sa remise en liberté après 48h de garde à vue. Il est présumé innocent dans l'attente de l'issue de toutes ces enquêtes, mais Me Metaxas vit assurément une période difficile. Quelques-uns de ses confrères pronostiquent qu'"il en ressortira "grandi"".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut