Alexandre Vincendet, dans son bureau à la mairie de Rillieux-la-Pape, en 2015 © Tim Douet
Alexandre Vincendet, dans son bureau à la mairie de Rillieux-la-Pape, en 2015 © Tim Douet

Près de Lyon : le maire de Rillieux menacé d'émasculation et de décapitation

Menacé de décapitation et d'émasculation sur les réseaux sociaux, le maire de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, a porté plainte ce lundi 15 février. A l'origine des menaces, l'annulation d'une distribution de colis alimentaires.

Le maire LR de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, a porté plainte ce lundi 15 février contre trois internautes ainsi que contre le président de l'association du Mouvement de solidarité internationale (MSI), Abdelaziz Boumediene pour menace de mort, complicités, incitation à la violence et outrage.

"Il faut lui couper les couilles"

Tout est parti d'une polémique autour d'une distribution de colis alimentaires du MSI. D'après un communiqué du maire de Rillieux-la-Pape, la commune aurait proposé au MSI de s'associer à d'autres associations pour une distribution de colis alimentaires qui puisse se faire dans le respect des mesures sanitaires. Le MSI aurait alors décliné l'offre et n'aurait donc pas pu distribuer ses colis. Ce dimanche, un internaute s'est indigné de cette annulation de la distribution de colis du MSI sur Facebook, mettant le feu aux poudres. En réponse à son post, des internautes ont insulté et menacé le maire de Rillieux-la-Pape : "Il faut lui couper les couilles" ou " la tête alors".

Une plainte en diffamation en retour

Interrogé par Le Progrès, Alexandre Vincendet affirme qu'il "ne laissera jamais passer car ce genre de dérive, ce n’est pas anodin et on sait où ça peut mener ", faisant allusion aux menaces de décapitation proférées à l'encontre des maires de Bron et de Givors peu de temps après l'assassinat de Samuel Paty. Dans un communiqué, le MSI dit condamner "fermement" ces menaces et n'avoir aucun lien avec les internautes menaçants : "Nous ne sommes absolument pas responsables des personnes qui partagent nos articles et nos publications... Nous avons toujours condamné toutes les violences et nous condamnons fermement ces insultes et menaces. Nous sommes sidérés et choqués de voir le stratagème honteux du maire." L'association conteste également la version de la ville et affirme qu'il ne leur a pas été proposé de s'associer aux autres associations pour distribuer leurs colis alimentaires, juste de leur donner les données périssables après l'annulation de leur propre distribution. Le président du MSI, Abdelaziz Boumediene, annonce porter plainte à son tour, pour diffamation et accusations mensongères.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut