© Tim Douet

Près de Lyon : cinq interpellations pour des rodéos lors d'un mariage

Les cinq jeunes âgés de 18 à 23 ans ont été identifiés grâce à des vidéos publiées sur les réseaux sociaux. 

Ce lundi à 10 heures, cinq jeunes âgés de 18 à 23 ans (dont quatre sont déjà connus de la justice) ont été arrêtés. Le 21 septembre dernier, lors d’un mariage, ils avaient participé à un rodéo motorisé sur la commune de Meyzieu (quartier des Plantées) et Villette d’Anthon (38). Prévenus, les services de police s’étaient déplacés, mais n’avaient pas pu interpeller les auteurs. Ils ont notamment été identifiés grâce à des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Seuls deux suspects ont reconnu les faits. Ils vont être présentés au parquet ce mardi en vue de la notification d’une comparution par procès-verbal pour un jugement à une date ultérieure.

15 commentaires
  1. JANUS - 4 février 2020

    quatre sont déjà connus de la justice. 4 sur 5 c'est le ratio habituel de kayera !

    1. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

      Vous participez ainsi activement à l'état d'esprit "tous dans le même sac", qui est une attitude raciste.
      Lorsque des gens (quelle que soit la communauté) ne posent aucun problème, sont diplômés etc, ils se retrouvent plombés par cet "état d'esprit" que vous propagez, et cela pousse à une radicalisation, à une exacerbation du communautarisme dont ensuite vous vous plaindrez également.
      Alors question : votre remarque sert à quoi sinon à propager le merdier ?
      Et est-ce que vous vous poserez enfin la question : pourquoi notre société est incapable (et n'a pas la volonté) de solutionner les problèmes de ce genre pour que chacun trouve sa place harmonieusement ?
      Hum ? 🙂

      1. JANUS - 4 février 2020

        Abo...mination en moralisatrice !

        1. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

          Ce n'est pas une question de morale, c'est une question de logique.
          Créer de l'injustice, c'est produire ensuite de la destruction et une cascade ingérable de prises de tête. Libre à vous d'assumer, de trouver ça "bien ou mal", mais c'est un fait. Point.

          Janus est sensé être le dieu avec deux têtes, une tournée vers le passé, une tournée vers l'avenir. Mais vous ne tirez pas les leçons du passé pour construire l'avenir.

          1. TousAvelo - 4 février 2020

            Vous considérez donc, que notre société construit de l'injustice ? Que les individus interpellés, pour ne pas avoir respecté le code de la route, mis en danger de la vie d'autrui sont des victimes ! Mais du coup d'où vient à la base de cette injustice ? De notre système éducatif (à partir d'où? de la crèche, de la primaire, du collège, du lycée ou de la fac) ? De notre système de répression policière qui cible certains individus ? Ah oui! de notre système économique ! L'argent pervertit tout: pour une jupe, on prend une baffe et pour une cigarette refusée... on prend 2 mois de comas... La lutte contre la fachosphère, donne bonne conscience mais faut pas se laissé aveuglé non plus !

          2. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

            Bonjour Tout à vau-l'eau,
            Notre société est faite : d'humains et d'un système de gestion par la monnaie.

            Vous voulez que "ce soit de la faute de certains humains bien catégorisés" si ça ne va pas.
            D'autres veulent que "ce soit de la faute du système de gestion".
            Je pense que l'humain ne fait que répondre à son environnement.
            Si on place des humains dans un système économique où c'est "la guerre totale pour le fric" qui règne, ils deviendront des enragés prêts à tout pour le fric (qui est un outil basé sur la rareté relative, et qui par conséquent, implique d'aller "prendre le fric où il est" car il n'y en a jamais assez et il n'y en aura jamais assez) ou des déprimés qui refusent ce jeu mais en subiront l'exclusion.
            (avec également toutes les possibilités entre "enragés - déprimés" et hors cadres)

            C'est en cela que la responsabilité de l'injustice revient au système, mais c'est aussi de la responsabilité des individus de ne pas être dépendants de ce système, même si c'est quasi impossible d'y échapper, mais d'au moins réagir et construire autre chose.

            Pour répondre à "d'où vient l'injustice", la réponse est :
            "d'une grande soupe qu'est notre société" :
            - D'un système éducatif où le lieu de vie et le milieu socio-culturel influe fortement sur l'avenir professionnel et sa place dans la société, (factuel, voir les statistiques)
            - d'un système qui pousse à posséder "le dernier bidule à la mode" sinon t'es rien, (tout cela est lié au fric - publicité poussant à la jalousie et la recherche de "toute puissance" débile)
            - d'un poids historique où une partie non négligeable des anciens des colonies l'ont toujours en travers et ont éduqué leurs enfants dans le mépris de certaines autres personnes, (en grande partie lié au fric perdu et à la colonisation pour des raisons de fric et non "civilisationnelle")
            - dans la totale inexistence de cours de psychologie et de philosophie dans toutes nos écoles, ce qui laisse un boulevard à tous les manipulateurs (qu'ils soient politiques, religieux, économiques).

            La police dans tout ça ?
            Et bien elle fait du rafistolage en lien direct avec la misère et la violence qui va avec. Et si des personnes font du rodéo, c'est lié à une misère existentielle.

            Et si vous ne voyez pas le lien entre "une agression pour une jupe, une cigarette refusée" et le système économique, et bien c'est que vous vous êtes arrêté au paramètre "émotion". Car oui, des personnes qui agressent les autres sont "le problème" dans l'agression, mais ce problème ne sort pas de nulle part non plus. C'est l'acmé d'un immense merdier.
            Et mettre "tout le monde dans le même sac", c'est vous tirer une balle dans le pied.

    2. Galapiat - 4 février 2020

      Kayera: Ce qui explique que le reproche de l’Europe sur nos conditions pénitentiaires est fondé !! Mais 78 % des détenus sont étrangers , suppression de la double nationalité puis expulsion des délinquants (A400M 116 passagers)

      1. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

        Source de votre " 78% " ? 🙂
        En fait c'est moins de 25% et il faut identifier d'où viennent ces détentions.

  2. Galapiat - 4 février 2020

    en bref "NOUS" n'avons pas su les intégrer, la ritournelle habituelle, des individus qui ne se permettraient pas de se comporter de pareille façon dans leur pays d'origine, avec la boboîtude PS écolo à l’œuvre et qui les soutien. Avoir les moyens de louer des véhicules haut de gamme, on connait la provenance de l'argent, qui se décidera à frapper un grand coup ?

    1. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

      " "NOUS" n'avons pas su les intégrer, la ritournelle habituelle "

      Examinons les faits :
      est-ce que notre société a donné une éducation complète aux parents qui sont venus parce que "la France" avait besoin de main d'oeuvre (et continue à en avoir besoin).

      NON.

      est-ce que la qualité des logements HLM est là même que la qualité des logements plus chers ?
      (est-ce qu'à Lyon on a arrêté d'implanter des HLM devant les voies ferrées par exemple ?)

      NON.

      est-ce que le "délit de -pas comme nous" a disparu en France ?
      (voir le "tous dans le même sac" avec les asiatiques pour le coronavirus en France)

      NON.

      est-ce qu'on apprend aux enfants le fait que la violence est l'expression d'une frustration, que ce n'est pas une marque de puissance mais l'inverse ? (que cette violence vienne d'individu ou d'un Etat quelconque)

      NON.

      est-ce qu'on apprend ce qu'est la laïcité, les différentes religions du monde et de l'Histoire, ainsi que l'athéisme dans toutes les écoles de France ? (apprendre ne voulant pas dire "adopter personnellement")

      NON.

      Est-ce qu'on apprend dans toutes les écoles, la mécanique psychologique de replis sur soi-même ou en groupe ou en communauté face aux dangers ainsi que les conséquences de tels replis ? (qu'ils soient sur fond de religion ou de "classe sociale" ou d'autres paramètres toujours plus réducteurs)

      NON.

      Et ensuite dans votre commentaire, on a droit à l'habituelle jalousie basée sur la monnaie :
      "Avoir les moyens de louer des véhicules haut de gamme, on connait la provenance de l'argent,"

      Un bien bel exemple de "tous dans le même sac". Minable.

      " qui se décidera à frapper un grand coup ?"

      Pour que la connaissance et le respect de tous sans aucune exception, autant "chez eux" que "chez nous" soit effective ? Allez savoir qui cela avantagerait... peut-être nous, les citoyens. Mais comme nous ne sommes pas dans une démocratie réelle directe...
      En plus, ne pas oublier que nous sommes le 3ème producteur mondial d'armement. Et devinez quelles dictatures on fournit ? :o)

      La solution ? Elle est dans mon pseudo. Mais cette solution n'est pas assez démago pour être efficace dans ce monde corrompu...

  3. Galapiat - 4 février 2020

    Abo : le type même de l'individu qui colporte des idées néfastes , heureusement quelques républicains veillent.
    Pour les 78% d'étrangers comptons les double nationalité tu ne trouvera aucun document , la publication des statistiques ou identités sont interdites. On se base sur les statistiques de pays limitrophes moins frileux.La France a effectivement d'immigration , pas de clients pour droits sociaux .

    1. Abolition_de_la_monnaie - 4 février 2020

      Vous n'êtes pas républicain mais pour "qui se décidera à frapper un grand coup" comme vous avez écrit juste au dessus, sinon vous ne manipuleriez pas avec des chiffres fantaisistes sur ce thème.
      Tenez, et la source n'est pas "un magazine gauchiste" : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/02/16/01016-20180216ARTFIG00305-plus-d-un-detenu-sur-cinq-en-france-est-de-nationalite-etrangere.php

      1. Limas69 - 5 février 2020

        Nier qu'il y a un problème, c'est être aveugle et sourd !!! la réponse viendra des urnes, ça va piquer fort !!!

        1. Abolition_de_la_monnaie - 5 février 2020

          Pourquoi dire que "je nie un problème" ? C'est faux.
          Je remets juste à sa place un chiffre qui a été donné et qui est faux. Et il a été inventé pour faire peur, pour "faire croire que", avec en fond la volonté d'un vote politique qui engendrera largement pire, comme chaque fois qu'un gouvernement de haine prend le pouvoir.

          On notera donc que la solution "prison" n'en est pas une vu que depuis le temps que ça existe, ça n'a rien changé à la violence de la société du fric.

      2. Galapiat - 5 février 2020

        comme tous Le Figaro ne peut publier les chiffres des détenus par ethnies, mais continue à nier l'évidence, Relis le commentaire de Limas 69 parce que lorsque ça va piquer !!!!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut