IMG_20150824_130417
© M. Dognin

Pourquoi les travaux des quais de Saône sont-ils arrêtés ?

Depuis octobre 2013, les travaux d'aménagement des quais de Saône sont arrêtés aux abords de la passerelle Saint-Georges dans le 2e arrondissement. Pour quelles raisons ? Et quand est-ce que les promeneurs et autres joggeurs pourront enfin profiter de cet espace sans escale sur le trottoir du quai Tilsitt ? Éléments de réponse.

Vous l'avez sans doute remarqué, depuis plusieurs mois, impossible de s'adonner à une balade sur les quais de Saône sans se retrouver face à d'infranchissables barrières au niveau de la passerelle Saint-Georges.

Les riverains n'ont alors d'autres choix que de grimper à nouveau sur le trottoir en se dirigeant vers Confluence. Et pour cause, les travaux d'aménagement des quais sont à l'arrêt depuis bientôt 2 ans, soit octobre 2013. Pourtant, cette séquence du projet, baptisée « promenade du défilé de la Saône » devait être complètement achevée à l'été 2014. Comme un souci de calendrier…

Le mur menace de s'effondrer

Ce blocage s'expliquerait par un risque de « désordre géométrique », cela signifie qu'un mur menace de s'écrouler à ce point du chantier. Problème, la ville n'avait pas estimé ces frais supplémentaires. Le groupement d'entreprises composé des sociétés Tournaud/ Maia-Sonnier/ Maia Fondations en charge des travaux aurait-il pu avertir le Grand Lyon de cette contrainte lors de l'évaluation du projet d'aménagement des rives de Saône ? Là est toute la question. Les entreprises concernées n’ont, quant à elles, donné aucune suite aux requêtes de Lyon Capitale.

Cette affaire est désormais entre les mains du tribunal administratif. Un expert indépendant a été désigné avec la lourde tâche de trouver une solution à cette situation qui semble s'éterniser au plus grand désarroi de Gérard Collomb, « qui aurait bien voulu inaugurer ce projet en temps et en heure », selon le groupe Ensemble pour Lyon.

Une expertise qui promet de durer

En ce qui concerne une éventuelle date à laquelle le chantier pourrait reprendre, on grince des dents à la ville... « Ça risque de prendre un bout de temps  », confie le Grand Lyon. Jusqu'à nouvel ordre, le chantier reste donc paralysé. « A mes yeux, il s’agit d’un litige entre la ville et la maître d’ouvrage et ces types de procédures s’annoncent effectivement toujours assez longues » explique à Lyon Capitale le cabinet d’expertise indépendant Perraud & associés.

Il faudra patienter jusqu'à la fin de l'expertise, c'est-à-dire « plusieurs mois » d'après la métropole pour en connaître l'issue. Le coût des travaux, renforcement de ce mur capricieux compris, devrait également être communiqué à ce moment-là. En attendant, les riverains devront prendre leur mal en patience…

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut