Soleil, canicule et pollution à Lyon (photo : Florent Deligia)

Pollution : une bonne dispersion des polluants ? Comment est la qualité de l'air en cette fin du mois d'août à Lyon ?

Comment est la qualité de l'air actuellement à Lyon, une ville (malheureusement) habituée aux pics de pollution ?

"Lundi 23 août, un flux de nord assure une bonne dispersion des polluants tandis que des passages nuageux limitent la photochimie et donc la production d’ozone. Les indices de la qualité de l’air sont moyens sur le territoire", indique le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région.

"Mardi 24 aout, assez peu d’évolutions ; avec des conditions météorologiques globalement similaires, les indices de la qualité de l’air devraient rester majoritairement moyens sur l’ensemble de la région. Mercredi 25 août, avec le retour à des conditions plus ensoleillées, les concentrations en ozone pourraient légèrement augmenter. Les indices de la qualité de l’air devraient être moyens à dégradés", ajoute le laboratoire.

Lire aussi : Rapport du GIEC, conséquences du réchauffement climatique : « à Lyon, l’impact majeur sera les canicules extrêmes »

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut