Pollution à Lyon : circulation différenciée la semaine prochaine ?

Ce week-end, de l'ozone devrait se former au sud de Lyon. Si la tendance se confirme tout comme la canicule, la circulation différenciée pourrait être mise en place dès la semaine prochaine à cause du pic de pollution.

Tous les paramètres d'un futur pic de pollution à l'ozone sont en train de se mettre en place sur l'agglomération de Lyon. Le vent reste faible, le soleil tape fort et la canicule va s'installer. Interrogé par Lyon Capitale, Marie-Pierre Vagnot ingénieur environnement à Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes confiait : " L'ozone est un composé secondaire qui n’est pas directement émis par une source spécifique. Il se forme dans l'atmosphère en fonction de différents facteurs et notamment la chaleur et des UV. Les éléments précurseurs sont les polluants primaires automobiles, industriels, comme l’oxyde d’azote (NOx) et les composés organiques volatils. C’est donc un polluant exclusivement estival" (lire ici : qu'est-ce que la pollution à l'ozone ?).

Ainsi, si samedi, une perturbation orageuse pourrait traverser la région, contribuant à améliorer la qualité de l'air, dimanche, le fort ensoleillement devrait "être à l'origine d'une production d'ozone plus accrue. Les concentrations d’ozone devraient augmenter et pourraient même ponctuellement s’approcher du seuil d’information", selon Atmo-Auvergne-Rhône, qui attribue un indice de 70 pour cette journée à Lyon. À Brignais, au sud de l'agglomération, ce même indice prévisionnel est de 83.

La semaine prochaine, la canicule va s'installer à Lyon avec des températures jusqu'à 41 degrés à partir du mercredi 24 juillet. Dans ce contexte, la production d'ozone devrait continuer et les risques d'un fort pic de pollution ne sont pas à exclure. Si les tendances se confirment, la circulation différenciée pourrait alors être mise en place dès le début de la semaine. La préfecture dispose désormais d'un nouveau cadre légal qui permet de déployer des mesures plus rapidement y compris par anticipation (lire ici). Si les seuils prévisionnels sont dépassés, la circulation différenciée pourra être mise en place la veille pour le lendemain et les véhicules Crit'Air 4, 5, ou sans, voire 3 être interdit dans un périmètre comprenant Lyon, Villeurbanne et Caluire-et-Cuire. Tout dépend désormais de l'évolution météo. Elle s'annonce inéluctablement caniculaire, donc favorable au pic d'ozone.

Pollution à Lyon  : tout savoir sur les nouvelles règles qui changent tout

à lire également
À la fin du XIXe siècle, Londres est terrorisé par le spectre de Jack l’Éventreur. Dans le sud-est de la France, un homme tue et viole, lui aussi, en série. Cependant, contrairement à son homologue londonien, il sera identifié et arrêté par la police.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 juillet 2019

    Toujours amusantes ces mesures "différenciées"... comme si la pollution faisait des "différences" !
    La loterie des cancers et maladies liées à la pollution, on y joue tous contre notre gré !
    La bonne mesure c'est l'interdiction de la production de cette pollution.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut