Piratage à Lyon-3 : un hackeur pour tester le système

Suite aux révélations par Le Monde des failles de son système informatique, l'université Lyon-3 va embaucher un hackeur pour tester son système.

La récente infiltration du système informatique de l'université Lyon-3 serait l'oeuvre d'un ancien étudiant, voulant alerter l'administration sur les failles de son réseau et pointer son "manque de sérieux". C'est ce que rapportait Le Monde cette semaine.

Une plainte contre X

Selon Le Progrès, Lyon-3 avait déjà fait réaliser un audit par la société Lexsi (coût de l'opération : 35 000 €) et renforcé la sécurité des mots de passe des nouveaux inscrits. De plus, l'université devrait embaucher un professionnel en 2016, qui agira comme un hackeur : en "stressant" le système, il mettra au jour les failles dans celui-ci et préconisera des contre-mesures.

En outre, Lyon-3 prévoit de déposer une plainte contre X suite aux intrusions.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut