Cardinal Philippe Barbarin
©Tim Douet

Pédophilie : Barbarin demande à deux prêtres de présenter leurs excuses

Les propos douteux de deux prêtres lyonnais sur la pédophilie ont fait réagir le cardinal Barbarin hier par l'intermédiaire de son directeur de cabinet.

Dans la tourmente suite aux affaires de pédophilie et d'agression sexuelle qui touchent son diocèse, le cardinal Barbarin a réclamé des excuses aux deux prêtres qui ont tenu ce lundi des "propos inadmissibles" sur la pédophilie avant la réunion qui réunissait 220 prêtres du diocèse à Valpé. "En marge de la rencontre du 25 avril à Valpré, deux prêtres ont tenu des propos inadmissibles au sujet de la pédophilie devant des journalistes et le cardinal Barbarin a demandé aux prêtres concernés de présenter leurs excuses", a annoncé sur Twitter Pierre Durieux, le directeur de cabinet de Philippe Barbarin.

 

Les deux prêtres en question sont Georges Favre, prêts à la retraite et Jean Lacombe, prêtre à Villeurbanne. Le premier a déclaré face aux journalistes "Ma position ? Je n'ai pas violé beaucoup d'enfants ; je suis assez clean à ce sujet-là. Heureusement, parce que vous auriez pu en faire partie, comme vous êtes très jeunes les uns et autres." Quand au second il s'est questionné de façon douteuse sur le comportement des enfants : "À l'époque, ils disaient être les chouchous du père Preynat, ils en étaient fiers. Alors, est-ce que ces gamins étaient très normaux ? Être fier quand on se fait peloter, ça me paraît curieux."

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
2 commentaires
  1. lyon2016 - 27 avril 2016

    A parler rigoureusement, il n'y a qu'une vertu c'est la justiceDiderot

  2. lyon2016 - 27 avril 2016

    Nous ne savons pas quelles épreuves nous pouvons avoir à traverser. Ce que nous entrevoyons est ténébreux. Gardons la justice avec nous. Victor Hugo

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut