Loups parc de Courzieu (NE PAS REUTILISER CETTE IMAGE)
© parc de Courzieu

Parc des Écrins : le loup qui semait la pagaille était en fait un renard

L’animal à l’origine de plusieurs saccages de bivouacs, attaques et vols de nourriture dans le parc des Écrins était en fait un renard.

Après qu’ils aient découvert leur bivouac saccagé et leurs tentes déchirées, des randonneurs du parc national des Écrins avaient crié au loup et alerté la mairie. Finalement, avec l’aide de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le parc a mené l’enquête et a conclu que l’animal agressif était en fait un renard. Dans un communiqué, l’organisation du parc parle « d’un renard décrit de façon cohérente par tous, peu farouche et devenu coutumier de rechercher de la nourriture dans les tentes et sous les abris de bivouac pendant la nuit ». En effet, en recoupant les versions des randonneurs, d’un berger et des chasseurs, la piste du loup a définitivement été écartée. A cette occasion, le parc rappelle qu’il est important de ne pas nourrir les animaux sauvages pour ne pas modifier leur comportement naturel.

à lire également
Loups parc de Courzieu (NE PAS REUTILISER CETTE IMAGE)
Face à la grogne des éleveurs, la préfecture du Rhône a annoncé qu'une brigade de "spécialistes" serait dépêchée dans le parc des Écrins pour éloigner les loups.
1 commentaire
  1. vieux caladois - 29 septembre 2019

    c'est malin un renard : il s'était déguisé

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut