Nouvelle alerte à la pollution à Lyon

Les conditions atmosphériques favorisent la persistance des particules à basse altitude sur le bassin lyonnais.

Les jours se suivent et se ressemblent dans le ciel de la région. En conséquence des conditions météorologiques qui ne permettent pas la dispersion de l'air pollué, ainsi que de l'inversion des températures, "l'épisode de pollution aux particules reprend de l'ampleur sur la région", indique Atmo/Air Rhône-Alpes. "Le bassin lyonnais passe en alerte de niveau 1 sur persistance. La stabilité des masses d'air devrait persister tout le week-end et favoriser l'accumulation des particules à basse altitude." Dans la région, la vallée du Rhône passe aussi en alerte 1 et l'Ouest Ain au niveau d'information.

Éviter le sport intense et la voiture

Ce sont les activités humaines qui sont à l'origine de cette situation persistante, comme le chauffage, l'activité industrielle et la circulation automobile. En niveau d'alerte 1, il est donc recommandé d'utiliser les transports en commun, de ne pas brûler de déchets verts, de réduire sa vitesse de 20 km/h sur les voies rapides et autoroutes, entre autres. Les activités sportives intenses, tant en extérieur qu'en intérieur, sont déconseillées.

Jeudi, le préfet de région a dévoilé un nouveau dispositif visant à réduire le trafic routier lors des pics de pollution persistants.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut