nemmouche

Nemmouche, le tueur de Bruxelles, voulait viser Paris

Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, visait aussi Paris et envisageait une action terroriste d’envergure lors du défilé sur les Champs-Élysées, le 14 juillet.

On l'a appris ce week-end, Medhi Nemmouche, le tueur présumé de Bruxelles, fut aussi le geôlier des otages français en Syrie Didier François, Édouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres. Il visait le défilé militaire du 14 juillet à Paris. Les procès-verbaux des auditions menées par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) entre le 30 mai et le 2 juin auprès des ex-otages le laissent apparaître.

“Cinq fois Merah” prévu à Paris

Nemmouche prévoyait une attaque "[à la] Merah puissance 5". "Je vais faire cinq fois Merah au défilé du 14 juillet", se serait-il vanté auprès des otages en Syrie. Mais le terroristes présumé n'a pu mener ses projets à bien. Il a été arrêté quinze jours avant le défilé militaire, le 30 mai dernier, à Marseille. Les douaniers marseillais l'ont contrôlé dans un bus en provenance d’Amsterdam via Bruxelles. Il transportait "une kalachnikov à crosse rétractable", la même qui aurait servi à tuer les quatre victimes du Musée juif de Bruxelles, le 24 mai.

Repéré à Francfort le 18 mars

Représentant de l'organisation terroriste "l’Etat islamique en Irak et au Levant", le terroriste français voulait frapper l’Europe, il prévoyait "au moins un attentat en France, au cœur de Paris". Passé par Istanbul, la Malaisie, Singapour, Bangkok et Francfort avant de rejoindre directement Bruxelles en mai "pour brouiller les pistes", les services de renseignements français ne sont pas parvenus à l'arrêter avant le 30 mai à Marseille. Les douaniers allemands les avaient pourtant alertés, selon le journal Libération, du passage du terroriste présumé à l’aéroport de Francfort, le 18 mars. Le terroriste est probablement passé directement en Belgique depuis l'Allemagne, selon le parquet de Paris. Les renseignements français n'ont pu, en tout état de cause, empêcher la tuerie de Bruxelles.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut