Photo d’illustration prise lors de la manifestation des agriculteurs contre le plan Loup © Tim Douet

Meute de 13 loups dans la Drôme, pour la FRAPNA "rien d'exceptionnel"

Des photographies prises le 11 octobre dans le département de la Drôme montrent une meute de treize loups. Pour la FRAPNA, cela "n'a rien d'exceptionnel". 

Les photos ont été prises dans l'Est de la Drôme, la nuit du 11 octobre, par une caméra automatique installée par la Fédération des chasseurs du département. On peut y voir une meute de treize loups. Interrogé par France 3, le président de la Fédération des chasseurs de la Drôme s'étonne du nombre d'animaux : "d'ordinaire les meutes sont plutôt composées de 4 à 5 loups".

Pour la  Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature Drôme (FRAPNA) dans un communiqué, "Cette information pour intéressante qu’elle est n’a rien d’exceptionnel en cette période de l’année qui correspond à la fin des « sites de rendez-vous » et au début des regroupements de tous les individus qui composent une meute". Ainsi, "une meute drômoise reproductrice comprend généralement, avant naissance, de 4 à 6 individus et les portées étant le plus souvent de 5 à 7 louveteaux, il est « normal » que les meutes drômoises puissent compter de 9 à 13 individus lors du regroupement d’automne", selon la FRAPNA.

Dans la Drôme, on dénombrait entre 55 et 78 loups. Aujourd'hui, la FRAPNA s'inquiète de l'augmentation des plans de chasse qui réduirait la population des cerfs, chevreuils et sangliers dans le département et aurait pour conséquence d'obliger les loups à se reporter sur les brebis. Pour la FRAPNA : "plus les plans chasse augmentent et plus les risques sur les troupeaux s'accroissent". Il y a un an, un millier d'agriculteurs avaient manifesté à Lyon contre le "Plan loup". Les quotas d'abattage en France ont été relevés de 43 à 53 animaux mi-octobre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut