Maurice Charrier démissionne de la mairie de Vaulx-en-Velin

Soutenue par Ségolène Royal, elle avait présenté une liste baptisée 'Renou'Vaulx à Gauche', marquant ainsi la rupture avec Maurice Charrier qui avait été réélu en 2001 avec une liste unie PS-PCF. En 2008, le maire sortant avait émis la volonté de ne pas se représenter, mais devant une concurrence socialiste et le risque de voir sa mairie sortir du giron communiste, il avait finalement décidé de mener campagne lui-même.

Celui-ci s'est fait réélire dès le premier tour, évinçant sans mal une Hélène Geoffroy qui n'a eu de cesse de dénoncer le 'manque de transparence' de son adversaire. A l'issue de sa victoire, Maurice Charrier s'était déclaré prêt à mener à terme son troisième mandat de maire. Mais huit mois à peine après son élection, le voilà qui cède son fauteuil à Bernard Genin, son premier adjoint. Conservant toutefois un poste de conseiller municipal à Vaulx, ainsi que sa vice-présidence au Grand Lyon, Maurice Charrier donnera ce soir des explications sur ce qui peut apparaître aujourd'hui comme un joli rapt électoral.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut