Manifestation à Lyon : un samedi après-midi sous haute tension à Bellecour

La situation a été très tendue toute l'après-midi place Bellecour (Lyon 2e) et autour de la place, en marge de l'acte 69 de la mobilisation des Gilets jaunes. Des policiers ont été blessés, des banques dégradées.

La situation a été très tendue toute l'après-midi place Bellecour (Lyon 2e) et autour de la place, en marge de l'acte 69 de la mobilisation des Gilets jaunes.

Les forces de l'ordre sont intervenues en utilisant à de nombreuses reprises des gaz lacrymogènes et ont fait face à de petits groupes très déterminés. "Des individus très violents", d'après La Préfecture. Des blacks blocs étaient notamment présents. La confusion et la tension ont régné autour de la place entre 14h et 18h.

Quatre personnes interpellés, deux policiers blessés

A 18h, quatre personnes avaient été interpellées et deux policiers blessés, dont un blessé à la main par un jet de pavé.

Deux banques de la très commerçante rue Victor-Hugo ont également été dégradées.

La station de métro Bellecour est restée fermée une bonne partie de l'après-midi.

Des masques achetés en pharmacie...qui n'a pas le droit d'en vendre

Certains manifestants avaient également des masques, donc certains achetés dans une pharmacie du centre-ville de Lyon à des prix très au-dessus du marché. Une pratique d'ailleurs désormais interdite puisque par un arrêté paru au Journal officiel ce mercredi, le gouvernement a interdit la vente de masque en pharmacie sans ordonnance.

Un particulier sans ordonnance ne peut pas  obtenir de masque en pharmacie. " On ne peut pas en acheter puisque nous avons donné des instructions aux officines de pharmacie pour qu'elles ne distribuent des masques que sur prescription médicale ou qu'aux professionnels de santé", a expliqué mercredi la porte-parole du gouvernement.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut