Météo Lyon berges Hôtel-Dieu

Malgré Airbnb et le foot : les hôtels de Lyon font le plein en juillet

L'hôtellerie lyonnaise ne connaît pas la crise. Malgré la concurrence d'Airbnb et la Coupe du monde de football, les hôtels de la métropole voient leur fréquentation augmenter.

L'hôtellerie lyonnaise vient de dévoiler ses chiffres pour le mois de juillet 2018 et ils sont excellents. Pourtant, le mois commençait mal avec dix premiers jours difficiles à cause de la Coupe du monde de Football, mais la fréquentation est repartie de plus belle sur la deuxième quinzaine de juillet. Ainsi dans ce contexte et malgré la concurrence d'Airbnb souvent pointée du doigt par l'hôtellerie, le revenu moyen par chambres disponibles toutes catégories confondues progresse de + 5,1 % par rapport à juillet 2017, pour s'établir à 54,7 euros. La fréquentation est elle aussi en hausse avec + 2,4 % en juillet 2018, toujours comparée à juillet 2018. Le taux d'occupation pour ce mois est ainsi de 69,7 % avec un prix moyen des chambres à 78,4 euros. Sur les sept premiers mois de 2018, la fréquentation reste stable avec une progression de 0,4 % par rapport à 2017 (69,4 % de fréquentation). Par ailleurs, le revenu moyen par chambres disponibles sur cette même période est de 58,9 euros, soit une progression de 0,5 % par rapport à 2017. Enfin, on apprend que les trois principales nationalités qui sont venues dormir à Lyon en juillet 2018 sont respectivement, les Français à 79,9 %, les Américains à 4,3 % et enfin les Néerlandais à 3,9 %.

à lire également
métro
Dès le 22 octobre, les régulateurs du réseau métro entameront une grève qui pourrait durer jusqu'à la fin de l'année. Pour le gestionnaire du réseau, Keolis, cette grève est "incompréhensible", certaines revendications ayant déjà été obtenues. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut