Crédit : le Sytral

Lyon : une nouveauté excellente pour TCL avec un stupide défaut

À Lyon, les TCL s'enrichissent d'un nouveau service, TCL Live, qui pourrait faciliter les déplacements s'il n'était pas accompagné d'un défaut idiot en matière d'usages.

Pouvoir géolocaliser et suivre les bus ou tramways avant qu'ils n'arrivent à un point précis : c'est l'excellente nouvelle fonction que propose désormais le réseau TCL dans la métropole de Lyon. Grâce à une application, il est ainsi possible de savoir où se situe son mode de transport et de le rejoindre au bon moment tout en ayant l'esprit libre. On connaissait déjà la possibilité d'avoir les horaires en temps réel, mais cette nouveauté ajoute une couche supplémentaire d'informations qui n'est pas sans rappeler les codes des services de VTC à l'image d'Uber. Suivre son bus sur l'application ne changera pas fondamentalement l'expérience, mais peut rassurer, permettre de s'organiser.

Le défaut stupide

Cette belle idée est néanmoins gâchée par un défaut stupide en termes d'usages. Alors que TCL propose une nouvelle application depuis octobre 2019, cette nouvelle fonction n'est pas disponible via une mise à jour. Pour en profiter, il faudra donc télécharger une application supplémentaire. La volonté de ne pas intégrer cet outil dans l'appli TCL est tout simplement incompréhensible. Alors que ce nouvel usage pourrait être démocratisé et utile à tous, le Sytral prend le risque de voir les voyageurs passer à côté ou de télécharger une fois l'application puis de l'oublier (il suffit de voir combien d'applications nous utilisons au quotidien pour se rendre compte que beaucoup ne sont pas souvent lancées).

Cinq applications TCL 

La multiplication des applications TCL tombe désormais dans le ridicule puisque chaque nouveauté majeure demande un téléchargement supplémentaire. Pour bénéficier de l'ensemble des services du réseau, il faut donc télécharger cinq applications : TCL (la classique), E-Ticket (pour le ticket sur mobile, uniquement Android), TCL Live (pour la localisation), TCL Vallée Chimie (pour le transport à la demande sur la Vallée de la Chimie), TCL Mi-Plaine (pour le transport à la demande à l'est). Encore un petit effort et il devrait finir par devenir possible de remplir l'intégralité de la page d’accueil de son smartphone avec des applications TCL !

L'application est disponible sur Android ici, la version iPhone devrait arriver dans la journée.

8 commentaires
  1. hoho - 30 janvier 2020

    À quand la nouveauté de mettre des toilettes très régulièrement pour le confort des longs trajets?????????
    Et la nuit pour ceux qui travaillent de nuit et aussi pendant les vacances scolaires pour ceux qui travaillent tout cours.
    Et le week-end pour ceux qui travaillent le week-end.

  2. pierrot38 - 30 janvier 2020

    Et à quand l'intégration dans google maps? Ceci nécessite que google et le Sytral se mettent d'accord...
    Désolé mais l'appli n'a rien d'ergonomique et est un vrai suplice à utiliser...
    Google a prouvé son savoir faire en tant qu'expérience utilisateur, dans les autres grandes villes du monde...

    1. gintonic - 30 janvier 2020

      Les tcl deviendrait vassal d'une multinationale qui peut a tout moment décider de rendre payant toutes les fonctionnalités intégrées (comme ils l'ont déjà fait par le passé avec les cartes intégrées aux sites web), non merci!
      Le travail sur une appli en interne basée sur des cartes open source fait bien plus de sens.

  3. OlivierMichel - 30 janvier 2020

    Typique d'une DSI dont chaque équipe projet est en roue libre

  4. raslebol69 - 30 janvier 2020

    Faut-il croire que pour chaque nouvelle fonction les TCL font appel à un prestataire différent qui du coup n'a pas accès à l'application des autres?

  5. Abolition_de_la_monnaie - 30 janvier 2020

    Et c'est quoi l'impact écologique de ce nouveau gadget à destination de ceux qui veulent se rassurer, mieux "maîtriser le monde" à l'image d'un dieu ?
    (utilisation des serveurs, transmission des données à chaque utilisateur, bourrage des données donc utilisation de la 5G qui est extrêmement nocive suivant les études qui ne sont pas payées par les fabricants).

    Car d'un point de vue psychologique, ce sera une fois de plus générateur d'un stress supplémentaire : "partir au dernier moment pour optimiser son temps", au lieu d'apprendre à gérer le temps, de ne pas avoir peur de s'emmerder (en attendant le bus) car le cerveau a besoin de ce temps pour imaginer, repenser, etc.
    Les utilisateurs de ces services ne se rendent pas compte qu'ils se créent un véritable tunnel géré par la puissance de Chronos.

    Alors que prendre son temps, accepter d'en perdre, c'est "cool" et reposant.
    (mais pas évident d'avoir cet état d'esprit lorsque domine le paramètre inconscient : "le temps c'est de l'argent")
    :o)

  6. Bodyguard - 30 janvier 2020

    En Italie ça existe depuis quelques années pour le bus, tram et train avec google...

  7. Thib - 31 janvier 2020

    Bonjour,

    Très bonne idée d'application pour les utilisateurs réguliers du réseau.
    Seuls bémols et pas des moindres, il manque des informations primordiales tel que :

    - Le type de matériel (Rame courte/rame longue , Bus standard/ Midibus/ Articulé / Trolleybus / Trolleybus articulés)
    - Le nombre de porte et le type d’accès au véhicule.

    L'application de Budapest pourrait être plus pris en exemple.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut