Lyon : une femme de 87 ans violée, le suspect interpellé

Dans la nuit du 22 au 23 avril, une octogénaire vivant dans le 9e arrondissement de Lyon a été victime d'un cambriolage, avant d'être violée. Grâce à des traces ADN, l'identité de l'homme a été retrouvée. Il a été interpellé lundi place Gabriel-Péri.

Dans la nuit du 22 au 23 avril, une femme de 87 ans se faisait cambrioler à son domicile du 9e arrondissement à Lyon. Surprenant l'agresseur en plein vol, ce dernier, le visage dissimulé et armé, “l'avait sauvagement violée pendant près de deux heures”, selon Le Progrès. La victime avait toutefois fini par réussir à désarmer le cambrioleur qui s'était alors enfui, emportant le téléphone portable et d'autres effets personnels de l'octogénaire.

Le suspect retrouvé grâce à ses empreintes ADN

Alertés par la victime, les services de police sont parvenus à retrouver des traces ADN dont le profil était déjà enregistré dans le fichier national des empreintes génétiques, l'homme étant connu pour plusieurs cambriolages avec violence. Ainsi, le lundi 30 avril dernier le suspect a été retrouvé et interpellé place Gabriel-Péri, dans le 7e arrondissement de Lyon. Placé en garde à vue, il a d'abord affirmé que la victime était consentante, avant d'avouer les faits lors de la confrontation avec cette dernière. Sans papiers et en France depuis seulement quelques mois, l'individu devait être présenté au parquet de Lyon ce mercredi 2 mai.

à lire également
La cour d'appel administrative de Lyon a annulé le résultat des élections qui avaient désigné le conseil d'administration et le président de la Communauté d'Universités et Etablissements (COMUE) de l'Université de Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut