justice

Lyon : un responsable du Gud devant le juge

Le responsable du Gud interpellé jeudi a été présenté devant le juge ce vendredi soir. Une information judiciaire pour "apologie de crime contre l'humanité et provocation à la haine raciale" avait été ouverte.

Le responsable du Gud, qui avait été interpellé jeudi à Lyon après avoir posté une image détournant une publicité de la marque Oasis avec des références directes à la Shoah, a été déféré ce vendredi devant un juge, rapporte l'AFP. Il devrait être mis en examen.

A la demande du préfet, Jean-François Carenco, et à la demande du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, le parquet avait été saisi et avait ouvert une information judiciaire pour "apologie de crime contre l'humanité et provocation à la haine raciale".

à lire également
La grève contre le projet de réforme des retraites se poursuit ce week-end. La circulation ferroviaire dans la région Auvergne-Rhône-Alpes sera fortement impactée ce week-end et jusqu’à lundi. Tour d’horizon des perturbations à prévoir.
2 commentaires
  1. LyobRebelle - 31 janvier 2015

    Va-t-il percevoir 2 millions d'euros comme Charlie Hebdo ? Caricature, liberté d'expression...tout ça, tout ça ....

  2. kaoetic - 1 février 2015

    'Lyobfacho' on voit que vous faites parti du club des lobotomisés! Comme les islamistes vous ne savez pas faire la différence entre la liberté d'expression et l'incitation à la haine qui est réprimée par la loi?Notre pays a été confronté à l'abomination de la shoah et il faudrait faire comme si rien ne s'était passé ? Vous êtes sur le chemin de la barbarie , vous n'avez rien à faire dans un régime démocratique !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut