Photo de l’association Résistance à l’Agression Publicitaire

Lyon  : un militant antipub, jugé ce lundi, risque jusqu'à 2 ans de prison

Le militant âgé de 26 ans va être jugé ce lundi pour avoir collé des affiches sur les murs du Grand Lyon pour protester contre le règlement local de publicité (RLP).

Alex.M, un militant antipub, va être jugé à Lyon ce lundi. En mars dernier, il avait été arrêté près de l'hôtel de la métropole. Accompagné d'autres militants, il avait mené plusieurs actions à Lyon avait collé 200 affiches publicitaires sur les murs du Grand Lyon pour protester contre le règlement local de publicité (RLP). “Un projet de règlement publicitaire permissif, envahissant et néfaste pour la planète avec notamment l’autorisation d’écrans numériques”, estimaient les militants. 

Un rassemblement est prévu avant 14h devant le tribunal de grande instance pour le soutenir. Il encourt jusqu'à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende. 

Samedi, trois hommes ont été interpellés alors qu’ils menaient une nouvelle action contre la publicité et contre le procès d'Alex.M.

à lire également
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 7 octobre 2019

    C'est avec ce genre de news que l'on comprend où est "la grande limite" à ne jamais franchir :
    "s'attaquer au commerce".
    Ainsi, lorsque les GilletsJaunes menacent le chiffre d'affaires des commerçants avec des manifs pacifiques, on crée des "zones interdites" (qui correspondent aux centres commerciaux et autres lieux où les asso de commerçants sont puissantes).
    Et lorsque d'autres dénoncent le totalitarisme publicitaire (sans dégrader, juste en masquant), l'appareil répressif se met en place.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut