faits divers

Lyon : son père refuse de lui prêter sa voiture, il le menace de mort

Un jeune homme de 18 ans a été arrêté en début de semaine pour avoir menacé de mort son père avec deux couteaux avant de le frapper.

Ce lundi 22 juin, un Lyonnais de 18 ans (9 faits au casier) a été arrêté vers 15 heures rue du Professeur Morat. La veille au soir chez lui, il avait menacé de tuer son père en plaçant deux couteaux à bout arrondis de chaque côté de son cou parce qu'il ne voulait pas lui prêter sa voiture. Le jeune homme finissait par partir en cassant la porte de l'appartement avant de revenir pour frapper son aïeul avec une barre de fer. La victime déposait plainte pour les menaces, insultes, dégradations et violences. Interpellé et placé en garde à vue, le jeune lyonnais reconnaissait partiellement les faits. Il a été présenté au parquet ce mardi et laissé libre avec convocation par procès-verbal. 

à lire également
Un homme d'une trentaine d'année a été interpellé mardi à Villeurbanne après avoir tenté d'échapper à la police. Sans permis, il a refusé de s'arrêter à un contrôle de police, il a pris la fuite avant de percuter un véhicule avec notamment 2 enfants à l'intérieur.
5 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2020

    Un système monétaire, ça produit des être violents dès le plus jeune âge et c'est "logique" puisqu'un système monétaire repose sur la guerre économique - prendre à l'autre coûte que coûte.
    Et un système monétaire, ça répond à ce genre de problème de manière "rentable", c'est à dire pas du tout du côté des soins aux protagonistes et aux victimes (soins qui ne rapportent rien).
    Il est temps de réfléchir sérieusement à la suite pour la société humaine.

    1. Gaë De Lyon - 24 juin 2020

      Donc si on suit votre logique, sans système monétaire, plus de violence ?

      1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2020

        Vous suivez mal ! 😀
        Sans système monétaire ne veut pas dire "sans économie" ni "sans gestion des ressources et des besoins".
        Mais avez-vous seulement envie de réfléchir à ce sujet ?

        1. Gaë De Lyon - 25 juin 2020

          Je suis ce que vous dites depuis que je me suis installé sur Lyon. Je suis de nature à respecter les règles établies mais je suis à l'écoute de toutes les idées. Toutefois comme je vous l'ai déjà dit, vous donnez l'impression de tout mettre sur le dos de la monnaie, au point d'en faire une caricature.
          Rappelez-vous, je vous avais dit que pendant longtemps les écologistes ont été abhorrés du fait d'être et de tenir des propos extrémistes. Il n'y a que depuis qu'ils se collent à la réalité vécue par les gens qu'ils peuvent prétendre à faire changer les mentalités, mais cela ne peut se faire que petit à petit.
          Dans mon précédent commentaire j'ai juste voulu souligner l'étrangeté de votre propos qui consistait à sous entendre que sans la monnaie, la violence ne serait plus de ce monde.
          Je suis aussi d'avis que les inégalités induisent mécaniquement de la violence, mais de là à dire que sans monnaie il n'y aurait plus de violence, non.
          Pour moi c'est dans la nature humaine de posséder, pour se rassurer face à l'avenir. Si la monnaie disparait, elle sera remplacée par quelque chose d'autre qui aura exactement la même utilité.

  2. JANUS - 24 juin 2020

    18 ans, 9 faits au casier. Bon travail !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut