Barrage de Sivens
Sivens © Rémy Gabalda/AFP

Lyon : rassemblement place des Terreaux pour Rémi Fraisse

Trois jours après la mort mystérieuse du jeune manifestant sur le site de construction du barrage de Sivens, "Ensemble ! 69" appelle à un rassemblement à Lyon, place des Terreaux, à 19h. Le mouvement dénonce un "grand projet inutile" et "la brutale répression des mouvements citoyens".

Le mouvement "Ensemble ! 69", affilié au Front de gauche, appelle ce mercredi 29 octobre à un rassemblement en l'honneur de Rémi Fraisse, place des Terreaux à 19h. Les organisateurs souhaitent également dénoncer les circonstances de la mort du jeune manifestant, qui fait suite à une "répression de plus en plus violente des mouvements citoyens".

La manifestation sera également l'opportunité pour les participants de revenir sur la viabilité du projet, et de regretter "l'absence de débat démocratique de la part des élus" ainsi que "cette mort pour un grand projet inutile bafouant la démocratie".

Interrogé par Le Monde le 28 octobre sur un possible arrêt du chantier, Thierry Carcenac, le président du Conseil général du Tarn, est revenu sur la "violence des gens qui souhaitent imposer leurs décisions aux autres ". Suite à la mort du jeune étudiant, il avait fait polémique en déclarant que "mourir pour ses idées" était "stupide".

Article mis à jour le 31 octobre à 11h02 : Ensemble ! 69 tenant à préciser qu'ils n'étaient pas les organisateurs du rassemblement.

à lire également
lyon turin
D'après le rapport du Conseil d’orientation des infrastructures (COI), présidé par l'ex-député socialiste Philippe Duron, plusieurs grand projets en matière d'infrastructures de transports devraient être abandonnés ou repoussés de plusieurs décennies. A45, contournement ferroviaire de Lyon ou ligne Paris-Clermont-Lyon, Lyon Capitale fait le point sur les aménagements qui ne verront pas le jour.
2 commentaires
  1. Kasneh - 30 octobre 2014

    Les écolos, les altermondialistes et les black bloc sont les 1er responsables de la violence. Inutile de rajouter, comme l'a fait Duflot sur France Info, que ce sont des éléments infiltrés de l'ultra droite.

  2. Sophie_Lyon - 30 octobre 2014

    Sous les cagoules, difficile de dire qui est qui. Quoi qu'il en soit, dire que mourir pour des idées, dans ce cas précis était indécent et choquant, ce jeune homme n'a pas choisi de mourir; il était venu manifester et il est particulièrement choquant de mourir pendant une manifestation en Démocratie. Un minimum de retenue et de respect pour la famille serait salutaire.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut