Lyon : pourquoi les pailles en plastique disparaissent des bars et restos

Des pailles en carton, d'étranges couvercles au goût qui l'est tout autant... À Lyon, les pailles en plastique se font de plus en plus rares, remplacées par d'autres types.

"Vous en profitez bien quand vous l'utilisez, ces nouvelles pailles me coûtent une fortune par rapport aux anciennes !", s'amuse un patron de bar dans le 6e arrondissement de Lyon tout en déposant des jus d'orange sur la table. Les pailles en plastique sont en voie de disparition à Lyon, mais aussi dans le reste du pays.

La raison est simple : au 1er janvier 2021, elles seront tout simplement interdites en France, tout comme de nombreux contenants plastiques jetables. Les cotons-tiges, verres et autres gobelets jetables, tous en plastique, sont déjà interdit depuis le 1er janvier 2020.

Ces mesures ont été prises pour lutter contre cette source de pollution tenace et difficilement biodégradable qui s'entasse sur les terres, mais surtout dans les océans. Avec 1 milliard de pailles utilisées tous les jours dans le monde, dont près de 9 millions en France, il s'agit de l'un des déchets que l'on retrouve le plus souvent dans l'eau.

Plusieurs alternatives

Chaque établissement se prépare donc à cette nouvelle vague d'interdictions, choisissant déjà des alternatives aux pailles en plastique, plus ou moins chères : modèle en carton, papier, en blé, canne à sucre, voire comestible à base de fruits... Certaines enseignes de restauration rapide se sont orientées vers des couvercles en carton avec plus ou moins de réussite.

À la maison, ce sont les pailles en inox, verre, bambou ou silicone qui commencent à s'imposer également. Réutilisables, elles demandent un nettoyage qui n'est pas toujours compatible avec le rythme de la restauration. Quant à ceux qui continuent d'utiliser des modèles en plastique, ils devront arrêter d'ici quelques mois. Selon l'adage, le meilleur déchet reste celui qu'on ne produit pas, et certains choisiront peut-être de se passer tout simplement de paille désormais.

à lire également
Hôtel de police © Tim Douet
Un homme de 50 ans a frappé son ex-amie de 48 ans à Lyon dans la nuit de lundi à mardi. Il s'est rendu au domicile de son ex, la trouvant en présence d'un autre homme. Il a aussi menacé son ex avec un couteau de cuisine. Un homme de 50 ans a frappé son […]

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut