© Institut Lumière / Photo A. Raisin – JL Mège

Lyon : place Ambroise-Courtois, le cinéma continue en plein air

Depuis le début du mois de juillet, l'Institut Lumière organise des séances de cinéma hebdomadaires dans le 8e arrondissement de Lyon. En plein air et gratuites, il faut toutefois un pass sanitaire pour assister aux projections.

Mardi 27 juillet, c'est Timbuktu, le film franco-mauritanien aux sept Césars, qui sera diffusé sur la place Ambroise-Courtois, dans le quartier de Montplaisir, dans le 8e arrondissement de Lyon, devant l'Institut Lumière. Les spectateurs sont invités à apporter leur siège et à l'installer devant l'écran, pour un visionnage en version originale sous-titrée.

Paru en 2014, Timbuktu raconte l'occupation de la capitale malienne par les djihadistes à travers la vie d'une famille. Un scénario qui reste d'actualité, la ville aux 333 Saints demeure aujourd'hui sous la menace des terroristes, qui opèrent dans la région du Sahel depuis 2012. Appelé aussi Le Chant des Oiseaux, le long-métrage a remporté à Cannes le prix du jury oecuménique et le prix François-Chalais, qui récompense la promotion de valeurs journalistiques à travers un film.

Un programme adapté aux nouvelles mesures sanitaires

La présentation d'un pass sanitaire est demandée avant la séance : certificat de vaccination complète, de rétablissement du Covid-19 dans les six derniers mois ou test PCR ou antigénique négatif. Avoir en sa possession l'un de ces trois papiers est exigé, mais le port du masque n'est pas obligatoire pour assister au film, même si l'Institut le recommande.

Les séances ont lieu tous les mardis jusqu'à la fin du mois d'août. Vous pouvez retrouver ici la programmation complète de L'Été en cinémascope.

  • Mardi 27 juillet à 21h45 : Timbuktu d'Abderrahmane Sissako (France, Mauritanie, 2014)
  • Mardi 17 août à 21h30 : Pacific Rim de Guillermo del Toro (États-Unis, 2013)
  • Mardi 24 août à 21h30 : Une vie difficile de Dino Risi (Italie, 1961)
  • Mardi 31 août à 21 h, soirée de clôture : Rocketman de Dexter Fletcher (Grande-Bretagne, 2019)
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut