bugey

Lyon : les élus écologistes se prononcent pour la fermeture de la Centrale nucléaire du Bugey

Les élus écologistes de la Ville de Lyon et de la Métropole demandent à l’Agence de Sureté Nucléaire de refuser la prolongation de 10 ans de l’activité de la Centrale nucléaire du Bugey.

Fermer le Bugey d’ici 2024 en refusant la prolongation de 10 ans de l’activité de la Centrale. C’est la demande formulée par les élus Verts de la Métropole et de la Ville de Lyon publiée ce mardi 19 janvier. Ils appellent les citoyens à participer en ce sens à la consultation publique lancée par l’Agence de Sureté Nucléaire qui doit se clôturer le vendredi 22 janvier.

Pour les élus il en va de "la sécurité et la santé des Grand-Lyonnais".

Ils pointent dans un communiqué les risques de sureté de l’une des plus anciennes centrales de France, située à 30km de Lyon et exposée aux risques sismiques. Aux employés de la Centrale, ils promettent d’accompagner leur reconversion vers, notamment, des technologies énergétiques plus propres.

62 commentaires
  1. Chewbacca - mar 19 Jan 21 à 18 h 14

    C'est bien de s'attaquer à Bugey messieurs de l'EELV.
    Quand allez vous vous attaquer à Feyzin et la pétrochimie de la vallée du Rhône ?
    Et lorsque toutes les centrales Nuc seront fermées, où trouverez vous de l'électricité ?

    1. SergeRochain - mer 20 Jan 21 à 14 h 22

      L'urgence c'est de planter des éoliennes et des surfaces ppv en quantité au moins suffisante pour remplacer la production de la centrale nucléaire..... Un peu de cohérence quand même.

  2. Benjamin69 - mar 19 Jan 21 à 18 h 22

    On a encore besoin de l'énergie nucléaire (environ 25% de la production électrique française en 2050) mais le cours de l'ain est de + en + bas en été ce qui cré déjà de l'intermittence hiver/été. Le changement climatique accentue l'intermittence de l'énergie nucléaire. De plus, le prix du nucléaire ne cesse de grimper malheureusement (technologie + risques).

    Aujourd'hui, l'énergie renouvelable (éolien offshore, inshore, panneaux, barrages, etc) est compétitive. On projette l'énergie renouvelable (non nucléaire) à 75% de la production nationale en 2050 si les prix continue à baisser.

    Dans ces conditions, cette décision de fermer la centrale nucléaire du Bugey qui menace nos biens et nous même me parait plutôt sage.

    1. raslebol69 - mar 19 Jan 21 à 19 h 14

      La centrale de Bugey est dans le département de l'Ain... mais le long du Rhône. L'énergie renouvelable demande des investissements très importants, la durée de vie des équipements (éoliennes et panneaux solaires) est limitée et leur recyclage cher...

      1. Abolition_de_la_monnaie - mar 19 Jan 21 à 19 h 23

        Si vous voulez on peut parler de l'EPR et des milliards déjà dépensés avec pourtant des défauts de fabrique ! 😀
        Quant à assurer la surveillance de déchets ultimes et ultra nocifs pendant des dizaines de milliers d'années... la blague ! C'est tellement énorme que presque personne n'en parle 🙂
        Allez, hop. On stoppe le nucléaire en baissant nos consommations.

        1. Limas69 - mer 20 Jan 21 à 11 h 02

          Bonne idée, stoppez vos commentaires qui consomment de l'électricité nucléaire de Bugey !

          Ah oui, j'oubliais, vous avez un ordinateur en bois électrifié par une dynamo sur vélo d'appartement.

          Avec la menace d'Hercule sur EDF, il serait "amusant" que les agents EDF se mettent tous en grève et que le nucléaire soit stoppé 24 heures, on reparlerai ensuite du bien fondé, ou pas, de cette énergie dans le paysage français.

          Plus on arrête de nucléaire, plus on achète de l'électricité productrice de CO² (Charbon allemand, gaz etc. ...)

          Les énergies renouvelables sont un gouffre financier qui nourrissent ceux que vous détestez, les ultra libéraux capitalistes qui s'en mettent plein les fouilles sur le dos des consommateurs qui payent sur leurs factures les taxes CSPE (Contribution au Service Public de l'Électricité) ...

          1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 13 h 07

            (Encore un commentaire "mis en attente" ? 😀 )

            Rappel :
            Hélas pour la qualité de vos argumentaires, je ne me fournis plus chez un producteur d'électricité nucléaire 🙂

        2. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 15 h 10

          Hélas pour la qualité de vos argumentaires, je ne me fournis plus chez un producteur d'électricité nucléaire 🙂

          1. Limas69 - mer 20 Jan 21 à 15 h 22

            Vous êtes de ceux et celles qui pensent que les "électrons verts" se différencient des "électrons jaunes" ? En souscrivant un contrat chez un fournisseur alternatif, vous consommez toujours l'électricité produite près de chez vous (barrage de Cusset, barrage CNR sur la Rhône, ou nucléaire de Bugey ...).
            N'empêche que votre facture enfle au même rythme avec le coût de la CSPE que tout bon client paie, chez EDF ou ailleurs pour financer l'écologie électrique.
            Ou bien peut-être avez vous installé du PV sur votre toit et vous le consommez sans le revendre à prix d'or à EDF, ce serait la seule chose venant de vous qui puisse m'épater.

          2. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 23 h 50

            @Abo :::Grosse ânerie, une de plus!! disons que tu n'est plus facturé par EDF mais par un des voyous qui achète le KW produit par EDF à vil prix sur injonction de Bruxelles, te le revendent plein pot. Explique voir comment on peut différencier la provenance quant tout est interconnecté, Difficile le repérage des électrons verts!!! encore plus difficile trie et regroupement.Il est vrai que la technique n'est pas ton fort , cesse de reprendre les pubs TV

        3. verpin - mer 20 Jan 21 à 22 h 24

          L'énergie nucléaire est une de celle qui produit le moins de déchets(1 kg d'uranium brut peut fournir autant d'énergie que 10 tonnes de charbons, cela limite les déchets), et il est une des rares à ne pas les répandre systématiquement. Seule une petite partie d'entre est à la fois de haute activité et de longue durée de vie. On peut très bien les enfouir profondément de façon satisfaisante. Quand on sait qu'il fait faire transiter une partie de notre consommation vers l'électrique, je ne vois pas bien comment elle pourrait baisser.

          1. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 22 h 52

            Aucun enfouissement n'est sécurisable.

            vous me rappelez la vieille pub pour d'EDF nucléaire, où le présentateur tenait dans sa main l'équivalent de l'uranium nécessaire pour la consommation d'un foyer ! 😀

        4. xbad38 - jeu 21 Jan 21 à 11 h 31

          Bonjour, déjà bravo pour le pseudo...Mélenchon?
          Nous avons arrêté une centrale en France il me semble et on l'a remplacée par quoi : une usine à Charbon émettrice de Co2 et de particules cancérigènes bravo les pseudos écolos bobo.
          Quand je vois écrire: "il faut des éoliennes" mais vous êtes inculte et aveugle, ça ne produit rien, on compense par des centrales au gaz. De plus les pales en carbone ou fibre de verre on les enterres(j'ai des photos).
          C'est ça l'écologie ? des réactions stupides et incontrôlés avec en plus des taxes, la fermeture de centrale sans projet intelligent derrière? Oui il faut devellopper des énergies plus propres mais avec un peu de cervelle. L'hydroélectricité, oui d'accord avec le réseau hydraulique que nous avons en France. Mais arrêtez de parler d'éoliennes, démarché dans les campagnes par des bureaucratres de firme Canadienne et qui viennent dans les villages comme des "men in black" et qui te prennent pour le derniers des bouzeux alors que toi tu as aussi un bureau à Paris.
          C'est sûr les éoliennes on ne peut pas les apercevoir et les entendre de son appartement Parisien, Lyonnais, Bordelais, ou Grenoblois.
          Alors oui nous devons fermer la conneries de certains et cela se fera par les urnes quand les absents des dernières elections se réveilleront.

      2. Galapiat - mar 19 Jan 21 à 20 h 49

        Benjamin:propos infondés habituels des anti nucléaires, éolien et solaire absents quand on a le plus besoin, d'autre part la puissance théorique installée exemple 100kw , en vérité ce ne sont que 25 kw disponibles sur la durée de vie . Faire des prévisions sur le remplacement du nucléaire , que l'on commence à produire AVANT de démolir. L'hiver déjà bien engagé, je souhaite 3 semaines ressemblant à l'hiver 1956 pour remettre les idées en place.
        seuls avenir:nucléaire (demandez aux chinois plus de 100 centrales en construction) Hydrolien .(Bréhat)

      3. Galapiat - mar 19 Jan 21 à 20 h 52

        des centaines de cimetières pour les pales en fin de vie aux USA, Les panneaux broyés pour faire des sous couches sur les routes!!!

    2. Olympus - mer 20 Jan 21 à 8 h 43

      La fermeture n'a rien d'une bonne décision pour le climat. On ne vous parle pas de la construction d'une nouvelle centrale, donc vos propos sur le cout du nouveau nucléaire n'ont que peu d'intérêt, comme votre propos sur la prétendue intermittence conséquence de la baisse du niveau de l'Ain.

      L'équipement existe et est en état, le fermer est une absurdité écologique. Aucun moyen peut être moins émetteur qu'un équipement existant dont l'exploitation ne rejette presque pas de CO2.

      Les ENR n'ont RIEN de compétitive et sont une absurdité économique (quand il y a du vent ou du soleil sur la France, il y en a aussi chee nos voisins, ce qui produit un excès d'offre et une chute des prix sur le marché).

      Il faut rappeler que les prix de l'elec ne cessent d'augmenter en France à cause des taxes qui garantissent un prix de rachat aux ENR.

      Que dire enfin des coûts JAMAIS comptabilisés des Backup indispensables pour compenser les periodes sans vent et la nuit. Coût financier et environnementale (les centrales au gaz Russe ou au charbon Allemands) !!

      Bref, comme d'habitude, cela prend du temps de reprendre les fables des anti-nuc.

      1. Gilles01 - mer 20 Jan 21 à 10 h 55

        On ne parle pas des exploitants qui font tourner les éoliennes en mode moteur pour faire croire qu'elles fonctionnement...

        1. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 11 h 41

          Si vous désirez en voir, rendez vous par une belle journée, sans vent, vers Pierrelatte, le long de A7 elles tournent, c'est surtout pour conservé des pales équilibrées, faire illusion aussi d'ailleurs.

          1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 13 h 04

            La solution est la décroissance des consommations, pas la sur-enchère dans des panneaux voltaïques ou je ne sais quelle technique industrielle.

      2. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 15 h 12

        La solution est la décroissance des consommations, pas la sur-enchère dans des panneaux voltaïques ou je ne sais quelle technique industrielle.

    3. verpin - mer 20 Jan 21 à 8 h 44

      Parler d'intermittence à propos du nucléaire, alors que les énergies renouvelables le sont beaucoup plus est un exemple assez typique de mauvaise foi escrolo. Réaliser 75% de la production électrique à partir de renouvelables sans augmenter les émissions de gaz à effet de serre(vous avez entendu parler du changement climatique?) suppose un développement de moyens de stockage énormes qu'on ne pourra réaliser sans travaux gigantesques ou percée technologique très incertaine, en plus que de réquisitionner une partie non négligeable du territoire. Dans les pays où le renouvelable est important, ce sont les centrales thermiques qui compensent l'intermittence. On a déjà mis notre alimentation électrique nationale en danger avec la fermeture de Fessenheim, il faut arrêter les bêtises.

      1. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 10 h 23

        Les "bêtises" ce sont les accidents nucléaires.
        Informez-vous sur le nombre "d'incidents" qu'il y a tous les ans (pas avec le groupe TF1 Bouygues qui construit l'EPR) 😉

        Remplacer les 75% de production nucléaires par d'autres sources est quasi impossible, c'est bien pour cela que les réels écologistes parlent de décroissance (le mot tabou pour ce système économique). C'est en supprimant le besoin de chauffage électrique par de l'isolation correcte que nous ferons descendre drastiquement ce 75%. Sans perte de confort.

        C'est en supprimant les déplacements pendulaires que vous y arriveront.
        C'est en réorganisant complètement la société que nous y arriverons, pas en mettant des sparadraps ! 🙂

        1. verpin - mer 20 Jan 21 à 22 h 29

          On peut être pro-nucléaire et décroissant(voir J-M Jancovici) ou anti-nucléaire et pour la "croissance verte". Vous mélanger les questions pour ne pas aborder vraiment le sujet. Même en faisant de la décroissance, on a quand même besoin d'énergie(sauf à vouloir revenir à l'époque où la moitié des enfants qui naissaient n'atteignait pas l'âge adulte)

          1. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 22 h 54

            Je ne savais pas que les enfants ne meurent plus en bas âge grâce à l'énergie nucléaire... 😀

      2. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 13 h 05

        (encore un commentaire "mis en attente" ? 😀 Pour quelle raison valable ?)

        Rappel :
        Les "bêtises" ce sont les accidents nucléaires.
        Informez-vous sur le nombre "d'incidents" qu'il y a tous les ans (pas avec le groupe TF1 Bouygues qui construit l'EPR) 😉

        Remplacer les 75% de production nucléaires par d'autres sources est quasi impossible, c'est bien pour cela que les réels écologistes parlent de décroissance (le mot tabou pour ce système économique). C'est en supprimant le besoin de chauffage électrique par de l'isolation correcte que nous ferons descendre drastiquement ce 75%. Sans perte de confort.

        C'est en supprimant les déplacements pendulaires que vous y arriveront.
        C'est en réorganisant complètement la société que nous y arriverons, pas en mettant des sparadraps ! 🙂

        1. JANUS - ven 22 Jan 21 à 18 h 27

          Blabla blabla blabla

    4. SergeRochain - mer 20 Jan 21 à 14 h 15

      L'urgence c'est de planter des éoliennes et des surfaces ppv en quantité au moins suffisante pour remplacer la production de la centrale nucléaire..... Un peu de cohérence quand même.

      1. Limas69 - mer 20 Jan 21 à 14 h 58

        Et donc grosso modo quand un anticyclone se plante sur la France, pas de vent dont le éoliennes ne produisent pas et la nuit le PV ne produit pas non plus. Ce qui explique qu'il faudra toujours avoir en secours du thermique, de l'hydraulique et du nucléaire ... sinon, c'est le black-out tant redouté par RTE !

      2. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 23 h 56

        Fort heureusement avant la fermeture de Fessenheim la France a fournit les Terra Watts manquants à Espagne et Italie faute de vent , de soleil au Printemps. Aujourd'hui ce n'est plus possible on a redémarré "4 vieilles centrales écologiques à charbon" !!!

  3. retouraumoyenage - mar 19 Jan 21 à 21 h 40

    Il faudra nous expliquer pourquoi trois EPR fonctionnent à merveille en chine!
    Les chinois nous ont acheté ses trois EPR et ils sont strictement identiques à celui de flamanville.
    Ils sont fini d’être construit depuis plusieurs années et il n'y a aucun incident, leurs production d’électricité est remarquable, et le budget de leur construction est au final quasiment celui prévu au démarrage des travaux!
    En fait sans être complotiste on peut se demander si flamanville n'a pas été noyauté par des antinucléaires dans la réalisation des travaux, car le nombre de malfaçon dépasse l'entendement.
    Vivement que les chinois viennent en France construire nos EPR!

    1. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 0 h 18

      Simplement en Chine existe la culture du résultat, un échec se paie cash, au plus haut niveau, les problèmes sont connus, acier de mauvaise qualité des cuves, soudures défectueuse !! Plus aucun fabricant français de vannes hydrauliques, sous traitance à outrance , les compétences se perdent faute de nouveaux chantiers etc, .Des chantiers perturbés tout comme les centrales en fonctionnement investies(Qu'ils tentent l'expérience en Chine nos pseudo -écolos résultats garanties) Classer les implantations de centrales, "zones stratégiques sensibles" avec surveillance militaire et les mesures qui en découlent sur l'usage de la force létale.. Renationaliser TOUTE la filière énergie comme initialement en 1945.

    2. Gilles01 - mer 20 Jan 21 à 10 h 57

      Les EPR Chinois ne fonctionnent que depuis 1 an en production...
      Allez voir le nombre de morts a la construction et la règlementation du travail ...

  4. Gilles01 - mer 20 Jan 21 à 10 h 20

    On ne peut pas produire de l'électricité sur un réseau qu'avec des énergies renouvelables, car on Ne peut pas garantir sa stabilité en fréquence 50 +- 0.2 Je
    Sinon bonjour les dégâts sur tous les moteurs électriques ...

    1. Gilles01 - mer 20 Jan 21 à 11 h 27

      Et la centrale de saint Alban (38)
      Ils n'en parlent pas quasiment a la même distance de Lyon (environ 50km) et sous les vents de sud dominants plus nombreux que les vents d'est...

      1. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 12 h 08

        Avec le vent qu'il y a régulièrement, je vous laisse imaginer ce qui pourrait se passer en cas d'attaque ou d'accident sur une des nombreuses centrales nucléaires de la vallée du Rhône ! 😀

        Une "source d'énergie non nucléaire", quand ça crame ou que ça tombe en panne, ça ne fait prendre aucun risque ou empoisonne aucun territoire.

        1. Gilles01 - mer 20 Jan 21 à 14 h 22

          Et l'accident du barrage de malpasset c'était une source d'énergie renouvelable ...

          1. Abolition_de_la_monnaie - mer 20 Jan 21 à 15 h 08

            Mais après ce fâcheux accident liées à une roche non adaptée, les terres n'étaient pas empoisonnées. Avec le nucléaire, non seulement on a l'accident mais après, on ne peut pas revenir avant très très très longtemps.

        2. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 23 h 58

          nos ancêtres craignaient déjà que le ciel tombe ...reste le vrai souci le manque d'entretien des barrages et leur privatisation , bon on pourrait les vider.

        3. Limas69 - jeu 21 Jan 21 à 10 h 03

          Vous devriez lire, entre autres, le livre de Jean-Louis BUTRÉ "Une catastrophe silencieuse"

          1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 13 h 09

            Si ce livre dénonce l'industrie de l'éolien, pourquoi pas.
            Mais il n'y a pas que les éoliennes géantes dans la vie. 🙂

        4. JANUS - ven 22 Jan 21 à 19 h 45

          On aimerait vous lire sur Lyon Mag, Libération, Le monde, Le Figaro ... Un autre pseudo ? Vous croisez sur votre vélo, ce n'est pas très esthétique !

  5. Jimroure - mer 20 Jan 21 à 16 h 11

    La colère gronde.... Que propose t-ils, un Parc d’éoliennes sur toutes les arêtes des collines lyonnaises, raccordé par des téléphériques et en profiter pour transformer Lyon en parc d’attraction ? Un barrage hydroélectrique entre la Coline de La Croix rousse et la colline de Fourviere et inonder tout le Val de Saône ???
    En Afrique on confie la gouvernance du village aux vieux sages expérimentés ... Les jeunes loups ambitieux et irréfléchis, on les envoie dans la brousse au milieu des lions pour apprendre la modestie et la réflexion !!!

    1. Limas69 - mer 20 Jan 21 à 22 h 32

      Y'a de l'idée, bravo ! Enfin pour les les jeunes loups. Vous pensez que ça peut marcher avec les pastèques ?

    2. Galapiat - jeu 21 Jan 21 à 0 h 06

      UNE seule tranche nucléaire il faut il faut 500 éoliennes, réparties sur 250km pour l'interférence entre machines quand il n'y a pas de vent même avec 5000 machines la production sera nulle, quand il y en a trop idem.

  6. Pije - jeu 21 Jan 21 à 13 h 55

    Il serait vraiment nécessaire que les élus de la ville de Lyon et de la Métropole se consacrent aux compétences dont ils ont la responsabilité et qu'ils nous informent sur ces sujets.
    Parler régulièrement de leur avis sur tel ou tel sujet dont ils n'ont pas la charge c'est juste du détournement d'attention pour ne pas que l'on mesure leur manque de gouvernance des questions locales.
    Comme disait mon paysan de père : "Chacun son métier et les vaches seront bien gardées"

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 14 h 11

      Il y a effectivement un problème, même s'ils ont droit de s'exprimer sur tout ce qui peut toucher Lyon.

      Et si la menace nucléaire existe (à un taux que chacun identifiera suivant ses connaissances, ses peurs, etc), alors qu'en est-il de la distribution préventive de pastilles d'iode ou des mécaniques d'accès pour les lyonnais en cas d'accident ou etc ?
      ça, ça les concerne et ça nous concerne.

      1. Pije - jeu 21 Jan 21 à 14 h 40

        Oui ils ont le droit comme tous de s'exprimer.
        Mais il ne faut pas oublier qu'ils sont élus (et payés pour cela) pour assurer la gouvernance de la ville et de la métropole.
        C'est tout ce que je voulais rappeler.
        Je ne serais pas gêné si cet appel émanait de partis politiques ou associations et non par des élus

        1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 21 Jan 21 à 14 h 46

          Et sur la question des "pastilles d'iode" à gérer au niveau de la gestion de la métropole et de la ville, vous avez un avis ?

  7. Bruno38 - jeu 21 Jan 21 à 17 h 19

    L'écologie au pouvoir... C'est genial
    J'attends avec impatience la décision du maire de Lyon pour l'installation de plusieurs éoliennes sur la place Bellecour.
    D'autres éoliennes peuvent être installées sur les hauteur de Lyon sur les communes dites riches de l'ouest.
    Bien sur si la centrale de Bugey est fermée, la métropole de Lyon s'engage à ne faire que de l'autoconsommation électrique et se déconnecter du réseau électrique Rte.
    Ensuite faites rouler Tram, métro, vélo électrique..
    J'attends avec impatience

  8. Pije - ven 22 Jan 21 à 10 h 18

    Le passage d'un rayon de 10 à 20 km autour d'une centrale pour la distribution d'iode a eu lieu en 2016 et la distribution d'iode pour les nouvelles communes concernées a au lieu en 2019.
    Quelques communes de la métropole sont désormais concernées mais pas la ville de Lyon.
    En toute logique chaque commune concernée devait rédiger un plan communal de sauvegarde.
    Il s'agit donc à ma connaissance d'une compétence municipale et non métropolitaine.
    Même si certains à la métropole souhaiterait prendre toutes les compétences, il en reste tout de même au niveau des communes.

    Certes les élus le sont pour mettre en place leur projet mais dans la limite des compétences de leur mandat.
    Dès lors qu'ils s'expriment sur des sujets hors de leur compétence, il redeviennent purement des politiques au mauvais sens du terme (pour moi c'est clairement passer son temps à critiquer au lieu de proposer)

    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 22 Jan 21 à 10 h 49

      Ok, mais concrètement ?

      Vous dites "il redeviennent purement des politiques au mauvais sens du terme" (pour dire qu'ils sont dans le baratin habituel), mais de votre côté, ne seriez vous pas non plus dans ce crédo ?

      Que ce soit la métropole et les communes qui ont la main sur ces pastilles d'iode en cas d'accident ou d'incident nucléaire, ce n'est là aussi que le résultat de la soupe étatique faite en partie pour qu'il n'y ait jamais de "responsable clair" (et évidemment parce qu'il n'y a pas de démocratie (pouvoir au peuple et non à des représentants)).

      Concrètement, vous pensez que s'il y a fuite de matières nucléaires, c'est la zone de 20 km à vol d'oiseau qui va protéger Lyon ? 😀

      Quelle est la formation des citoyens en la matière ?
      ZERO.
      Ne devrait-on pas agir sur ce plan ou "ne pas les former c'est mieux parce que comme ça ils restent en confiance avec le nucléaire ?" 🙂

      Vous avez surement reçu à un moment un livret de la préfecture sur les risques industriels ?
      Et bien cherchez le nucléaire... vous ne le trouverez pas. 😉

      1. Pije - ven 22 Jan 21 à 12 h 33

        Habitant dans une commune soumise à un PPRT dans la vallée de la chimie, nous avons reçu certes le livret comme tous mais aussi un autre avec les règles qui s'applique à la zone dans laquelle nous habitons par ailleurs.
        On a aussi de temps en temps des essais d'alertes.

        Désolé je n'habite dans le rayon de 20 km d'une centrale donc je ne sais pas ce qui a été distribué aux habitants comme support d'information ni s'il y a eu d'autre forme d'information.

        Je ne suis pas le professeur Pellerin et je ne vais pas vous raconter que rien ne passe au delà de 20 km.

        En cas d'accident de toute nature c'est le préfet qui est l'autorité de tutelle.

        Rappelons juste de quoi on parle dans l'article. Les élus demandent aux citoyens de participer à la consultation publique sur la prolongation de 10 ans de l’activité de la Centrale nucléaire du Bugey en demandant sa fermeture.
        Autant je ne serais pas contre le fait que les élus adopte une délibération pour exprimer cet avis (demande de fermeture) au nom de la collectivité
        Autant des élus n'ont pas à prier leurs concitoyens de participer à cette consultation en leur indiquant la réponse à donner. Ils ne sont plus de simples militants habitués à dire non, ils sont élus et doivent gérer la collectivité dont ils ont la charge.

        Par mon activité professionnelle, je travaille avec des élus locaux et je sais combien ils sont nombreux à appliquer ce que je dis à savoir ne pas confondre leur fonction d'élu et leurs convictions politiques.

        1. Abolition_de_la_monnaie - ven 22 Jan 21 à 12 h 59

          Bon, donc on laisse tomber le problème des pastilles d'iode et de la formation des citoyens... 😀

          "............je travaille avec des élus locaux ../.. ne pas confondre leur fonction d'élu et leurs convictions politiques.........."

          Amusant 🙂 Les élus locaux que vous coutoyez n'appliquent donc pas de programme politique pour lequel ils ont été élus... On est bien à Lyon : "surtout pas de vague" 😀
          Vivement la démocratie réelle directe.

          1. Pije - ven 22 Jan 21 à 14 h 58

            J'ai juste oublié la fin de la phrase "... leurs convictions politiques qui ne concernent pas les compétences de leur mandat".

          2. Abolition_de_la_monnaie - ven 22 Jan 21 à 15 h 21

            😀

            (vous avez trouvé une branche pour vous rattraper ? 😉 Mais bon, est-ce qu'un politicien ne doit intervenir dans la sphère publique, que lorsqu'il a les compétences pour agir ? En appliquant cette idée, on ne devrait plus entendre Gérard Collomb, etc. où que ce soit car bien qu'étant "élu", il fait partie de l'opposition sans aucun pouvoir. Ils ont un mandat mais... pour agir il faut avoir la majorité, non ?)

          3. Pije - ven 22 Jan 21 à 15 h 48

            Pour moi un élu local doit privilégier son mandat avant tout et laisser le resta aux élus qui en ont la charge.
            Je ne vois pas en quoi un opposant n'aurait pas la possibilité de s'exprimer au même titres que ceux de la majorité sur les compétences de leur mandat, bien au contraire. Vous faites il me semble un amalgame entre compétence et pouvoir.

            Par contre si vous regardez bien les décisions au niveau local, vous constaterez qu'il y en a de nombreuses qui sont prises à l'unanimité. Ceci confirme bien mon propos sur le caractère quotidien et proche du terrain de compétences des collectivités locales contrairement aux instances nationales.

            Certes dans les grandes villes, les élections sont l'occasion pour les partis de se compter. N'oublions pas que la majorité des communes sont de taille modeste et que la couleur politique importe peu car ce qui prime c'est la volonté des élus de faire vivre leur commune aux yeux des habitants.
            La moitié des communes de la métropole à une population inférieure à 7 000 hab.

          4. Abolition_de_la_monnaie - ven 22 Jan 21 à 16 h 40

            Discours classique de cacique. 🙂

            "................ Vous faites il me semble un amalgame entre compétence et pouvoir. ..............."

            Toute ma réflexion est partie de votre point de vue qui estimait que les verts au pouvoir de la métropole et de la ville devaient la fermer sur le sujet de la centrale nucléaire.

            Alors qui confond "pouvoir et compétence" ?

          5. Pije - ven 22 Jan 21 à 17 h 05

            Le problème une fois encore c'est que vous reformulez ce qui est écrit :
            "Rappelons juste de quoi on parle dans l'article. Les élus demandent aux citoyens de participer à la consultation publique sur la prolongation de 10 ans de l’activité de la Centrale nucléaire du Bugey en demandant sa fermeture.
            Autant je ne serais pas contre le fait que les élus adopte une délibération pour exprimer cet avis (demande de fermeture) au nom de la collectivité
            Autant des élus n'ont pas à prier leurs concitoyens de participer à cette consultation en leur indiquant la réponse à donner."

            Je sais je me répète mais ...

          6. Abolition_de_la_monnaie - ven 22 Jan 21 à 17 h 15

            Oui, vous vous répétez et les mots veulent toujours dire la même chose :

            Elus verts, taisez-vous ! Ne demandez pas aux citoyens de participer à cette consultation publique !
            (prendriez-vous les citoyens pour des idiots incapables de participer en étant "pour" cette centrale nucléaire, contrairement à ce que les élus verts voudraient ?)

            Votre héritage culturel vous laisse peut être penser que lorsqu'un élu exprime ses idées, les citoyens suivent comme des moutons...

            Le tout pour une "consultation publique" dont on connaît "le pouvoir" lorsque les décideurs (qui ne seront pas les verts à la mairie et à la métropole) ont déjà pris leur décision, et savent ce qui est bon pour le peuple... 🙂

          7. Pije - ven 22 Jan 21 à 17 h 48

            Faites comme bon vous semble, traduisez, transformez
            Chacun à le droit d'avoir ses opinions et de ne pas être d'accord avec celles d'autrui.
            J'ai le droit de penser que les élus ont des droits et des devoirs qui ne sont pas identiques à ceux d'un militant politique.
            Comme disait mon paysan de père : "Chacun son métier et les vaches seront bien gardées"
            Un élu n'est pas le représentant de son parti mais de la population qui l'a élu. C'est certainement une manière de concevoir la politique vieillotte, dépassée ou que sais je encore mais je me moque du qu'en dira t'on.
            Je suis probablement trop bas de plafond et trop mauvais communicant pour m'élever à la hauteur de votre grandeur d'esprit.
            Bien à vous

          8. JANUS - ven 22 Jan 21 à 18 h 32

            A quoi sert les mojis infantiles ?

      2. JANUS - ven 22 Jan 21 à 19 h 28

        Emojis, quand tu nous tiens !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut