Pont pasteur à Lyon

Lyon : le retour du sable du Sahara dans l'air, y a-t-il un danger ?

Lyon est actuellement touché par une pollution de l'air composée en partie de particules désertiques. Ce sable du Sahara présente-t-il un danger ?

Des particules désertiques, issues du sable du Sahara sont présentes dans l'air à Lyon depuis ce mardi 17 décembre selon Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes. Elles ont été charriées par le vent du sud, voyageant entre 1 et 5 kilomètres d'altitude. Un pic a été atteint dans la nuit de mardi à mercredi, puis leur concentration a baissé sur la région. Néanmoins, elle reste importante dans des zones comme Lyon.

Ces particules du désert restent grosses, parfois visibles sur les parebrises ou tables en extérieur. Selon Atmo, "elles ont moins de facilité à pénétrer dans les organismes que les particules plus petites issues de phénomènes de combustion (chauffage au bois ou des émissions automobiles)".

Cependant, elles peuvent entraîner des effets sanitaires, toutes personnes qui a ressenti une gêne respiratoire est invité à un consulter un professionnel de santé. Leur concentration devrait continuer de baisser ces prochaines heures.

Faire défiler vers le haut