Immeuble de bureaux à la Confluence © Tim Douet 2018
© Tim Douet 2018

Lyon : le protocole de déconfinement pour les entreprises est en ligne

Le ministère du Travail vient de publier le protocole de déconfinement pour les entreprises. Ce document dresse plusieurs règles dont celle de toujours assurer 4m2 au minimum par salarié dans le contexte de l'épidémie de coronavirus COVID-19.

Le document relatant le protocole de déconfinement pour les entreprises était ce lundi, il vient d'être publié par le ministère du Travail et peut être consulté ici.  

Plusieurs règles sont mises en place pour les entreprises qui souhaitent réouvrir leurs portes le 11 mai. Elles devront ainsi garantir un espace de 4m2, au minimum pour chaque salarié, mettre en place des flux de circulation au sein des locaux pour que les personnes ne se croisent pas sans pouvoir maintenir une distance minimale d'un mètre. Par ailleurs, il faudra privilégier "une personne par bureau". L'entreprise devra également étendre les horaires pour éviter une trop forte concentration de personnes dans les locaux et procéder également à des nettoyages réguliers, voire plusieurs fois par jours pour les parties comme les interrupteurs. Les locaux devront être aérés trois fois par jour, au moins durant 15 minutes.

Masques obligatoires sous condition

Si l'entreprise n'est pas en mesure de proposer des conditions permettant la distanciation physique, elle devra fournir des masques à son personnel, le port d'une protection étant obligatoire dans ce cas de figure. Concernant les gants : "le ministère des solidarités et de la santé recommande, en population générale, d’éviter de porter des gants car ils donnent un faux sentiment de protection. Les gants deviennent eux-mêmes des vecteurs de transmission, le risque de porter les mains au visage est le même que sans gant, le risque de contamination est donc égal voire supérieur".

Enfin, la prise de température des salariés ou des "tests" ne pourront être rendus obligatoires.

 

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
Faire défiler vers le haut