© TD

Lyon : laisser tourner son moteur à l'arrêt, ça peut coûter cher

Laisser tourner son moteur à l'arrêt peut vite coûter très cher. En plus d'une amende forfaitaire, l'opération peut endommager le véhicule comme l'a constaté un conducteur dans un parc relais du métro de Lyon.

Vendredi, une voiture a pris feu dans le parc-relais de la station de métro Gare de Vénissieux. Le conducteur a laissé le moteur tourner à l'arrêt pendant qu'il échangeait avec des amis. Bilan : son véhicule a entièrement brûlé et après l'intervention des pompiers, il n'a pu que constater qu'il ne restait qu'une carcasse.

135 euros d'amende

Laisser tourner le moteur de son véhicule à l'arrêt peut rapidement coûter cher (sans parler de la perte d'essence ou des émissions de gaz). La pratique est interdite en France puisque, selon le Code de la route, une voiture en stationnement doit avoir son moteur arrêté : "sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid".

En cas de non-respect, les conducteurs risquent une amende de quatrième classe, soit 135 euros. Par ailleurs, les amendes sont cumulables et une personne qui resterait sur une piste cyclable, moteur allumé, est passible d'une amende de 135 euros pour stationnement gênant, 135 euros pour ne pas avoir coupé le contact. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut