Colonie d’Izieu, été 1943 © Maison d’Izieu / Coll. succession Sabine Zlatin

Lyon : la stèle en mémoire des enfants d’Izieu inaugurée le 8 avril

La nouvelle plaque commémorative en la mémoire des 75 ans de la rafle des enfants d'Izieu sera inaugurée le lundi 8 avril prochain en présence de Beate et Serge Klarsfeld.

Comme nous l'écrivions la semaine passée, le conseil municipal de Lyon a décidé de déplacer la stèle en mémoire des 44 enfants juifs d’Izieu actuellement située dans le 7e arrondissement de Lyon. Ce lieu de mémoire va être désormais installé place Carnot sur la presqu'île. L'inauguration de la nouvelle plaque commémorative aura lieu le 8 avril prochain en présence de Beate et Serge Klarsfeld, président de l’Association des fils et filles de déportés juifs de France. “Ils ont joué un rôle majeur dans la reconnaissance de cette rafle, puisqu’ils ont permis d’identifier Klaus Barbie comme le donneur d’ordre”, précise la ville de Lyon.

En août 2017, ce lieu de mémoire avait été profané. La plaque commémorative sur laquelle étaient inscrits les noms des enfants d'Izieu et de leurs accompagnants a été arrachée et son support brisé en morceaux. En changeant d'emplacement, la municipalité “entend rendre un hommage visible et pérenne aux enfants d'Izieu avec un nouveau mémorial, situé en cœur de Ville, dans un espace sécurisé et valorisant au débouché de la rue Victor Hugo et dans l'axe du Veilleur de Pierre situé place Bellecour en hommage à la résistance et en mémoire de la déportation”.

Ce nouveau mémorial présentera des documents et photographies appartenant au fonds d'archives de la maison d'Izieu. L’inauguration aura lieu le 8 avril prochain 75 ans après leur déportation. La nouvelle stèle installée sur la pelouse centrale de la place sera accompagnée de deux panneaux informatifs sur l’histoire tragique des enfants d’Izieu. L'inauguration aura lieu 75 ans après la rafle, le 6 avril 1944, de 44 enfants juifs et leurs accompagnateurs dans leur refuge à Izieu et conduits à la prison de Montluc avant d’être déportés à Auschwitz où ils furent gazés.

à lire également
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
La ligne E du métro sera lancée lors du prochain mandat. Elle reliera Bellecour à Tassin-la-Demi-Lune d’ici 2030. L’opération est estimée à 1,2 milliard d’euros. Une somme importante pour une ligne qui devrait être difficile à rentabiliser au vu des prévisions de voyageurs. À moins qu’une rallonge jusqu’à la Part-Dieu ne vienne ouvrir de meilleures perspectives.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut