Autoroute
©Tim Douet

Lyon : l'A6, l'A47 et le périph fermés plusieurs nuits dès de ce lundi

De nombreux axes routiers seront interdits à la circulation plusieurs nuits de suite dans l'agglomération lyonnaise pour permettre la réalisation de travaux, à compter de ce lundi 19 août.

La semaine prochaine sera décidément placée sous le signe des travaux dans l'agglomération lyonnaise. A partir de ce lundi 19 août, des autoroutes et des périphériques seront fermés à la circulation plusieurs nuits de suite, pour permettre aux chantiers de se poursuivre.

Du côté des autoroutes, des travaux d'entretien sont prévus sur l'A6. La circulation y sera interdite entre Limonest et Gorge de loup (échangeur n°38), en direction de Marseille, les nuits du lundi 19 août au jeudi 22 août inclus, de 20h à 5h le lendemain. Même scénario sur l'A47, qui sera fermée aussi pour des travaux d'entretien le lundi 19 août, de 21h à 5h le lendemain. Cette nuit-là, les véhicules ne pourront circuler entre le nœud de Ternay et Givors centre (échangeur n°9.1), en direction de Saint-Étienne. Rebelote le jeudi 22 août, de 21h à 6h le lendemain, cette fois-ci entre Saint-Martin-la-Plaine et le nœud de Ternay, en direction de Lyon.

Le périphérique Laurent Bonnevay aura également droit à des travaux d'entretien la semaine prochaine. Il sera fermé plusieurs nuits de suite entre la porte des Essarts et le nœud de Saint-Fons, en direction de Marseille, de ce lundi 19 août au 22 août inclus, de 20h à 5h le lendemain.

A partir de ce mardi 20 août, ce sera au tour du Boulevard Urbain Sud. Celui-ci sera interdit à la circulation sur la bretelle d'entrée Feyzin et sur la bretelle de sortie Vénissieux, en direction de l'A7, du mardi 20 août à 2h du matin jusqu'au mercredi 21 août à 23h non-stop.

Pour rappel, la circulation est toujours réduite sur l'A46 Nord entre le nœud des Iles et Rillieux (échangeur n°4), en direction de Paris. Sur le pont de Givors, la circulation est également toujours réduite à une seule voie étroite en direction de Lyon et maintenue sur 2 voies étroites en direction de Saint-Étienne. Ces réductions de circulation devraient durer jusqu'au 30 août.

 

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Faire défiler vers le haut